Cet article date de plus de sept ans.

Coupe du monde : le Brésil s'estime "victorieux" dans l'organisation du Mondial

La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, est satisfaite de l'accueil qui a été fait aux touristes qui se son rendu au pays durant la compétition.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, lève son pouce lors de la finale de la Coupe du monde, le 13 juillet 2014 à Rio de Janeiro (Brésil).  (NELSON ALMEIDA / AFP)

Les retards dans la construction des stades n'ont finalement pas gâché la fête. Et si le Brésil n'a pas remporté son sixième titre de champion du monde à domicile, il peut se considérer comme "victorieux" dans l'organisation de la Coupe du monde, a affirmé la présidente Dilma Rousseff, lundi 14 juillet.

"Je suis sûre que cela a été l'une des plus belles du monde. On a eu la coupe des coupes", a souligné la chef d'Etat brésilienne, candidate à sa réélection en octobre. Dilma Rousseff s'est aussi fait un plaisir de rappeler que certains assuraient que le stade Maracana ne serait prêt "qu'en 2038", que ce serait le chaos dans les aéroports et que le Brésil n'aurait pas la capacité d'accueillir les millions de supporters.

Un million de touristes étrangers accueillis

La présidente a reconnu que l'humiliante défaite de la Seleçao 7-1 contre l'Allemagne en demi-finale avait été "un problème". Mais elle a rappelé aux Brésiliens un proverbe chinois, pour qu'ils surmontent l'incident : "La défaite est la mère de toutes les victoires." 

"On a perdu le trophée, mais le Brésil a gagné la Coupe avec un événement que le monde entier a admiré, s'est félicité de son côté Aloizio Mercadante, le ministre chef de la Maison civile (l'équivalent d'un Premier ministre). Regardez ce que nous avons fait pendant la Coupe. Imaginez ce que l'on pourra faire pendant les Jeux olympiques [de Rio en 2016]."

Le Brésil attendait 600 000 touristes étrangers pendant le tournoi, soit le double de l'Afrique du Sud en 2010. Il en aura finalement reçu un million venu de 202 pays différents, a souligné le ministre du Tourisme. Plus de trois millions de Brésiliens se sont aussi déplacés dans tout le pays pour assister à cet événement couvert par plus de 20 000 journalistes. 

Au total, 16,7 millions de personnes ont été transportées en avion dans tout le pays avec un record historique de 572 000 en un seul jour, indiquent les chiffres du ministère de l'Aviation civile.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.