VIDEOS. Après la célébration ratée des Champs-Elysées, les Bleus ont (enfin) eu la fête qu'ils méritaient

Après leur victoire face aux Pays-Bas (2-1), les Bleus ont célébré leur titre de champions du monde avec le public du Stade de France.

Antoine Griezmann (à gauche) et Kylian Mbappé embrassent le trophée qui récompense les vainqueurs de la Coupe du monde, le 9 septembre 2018 au Stade de France (Seine-Saint-Denis).
Antoine Griezmann (à gauche) et Kylian Mbappé embrassent le trophée qui récompense les vainqueurs de la Coupe du monde, le 9 septembre 2018 au Stade de France (Seine-Saint-Denis). (FRANCK FIFE / AFP)

Les Bleus ont dignement fêté leurs retrouvailles avec le public du Stade de France en s'imposant, dimanche 9 septembre, 2-1 face aux Pays-Bas pour le compte de la Ligue des nations, lors de leur premier match dans l'Hexagone depuis qu'ils sont champions du monde. 

Dès l'avant-match, il était clair que le public était venu pour fêter ses champions, après les célébrations avortées de l'été, quand le bus des Bleus était passé trop vite sur les Champs-Elysées. Le stade s'est époumoné sur une Marseillaise a cappella, après avoir déjà salué d'une exclamation chaque but marqué par les Bleus... 

Une grosse troisième mi-temps

La soirée s'est étirée pendant une grosse troisième mi-temps. Le stade était encore quasi plein une grosse demi-heure après le coup de sifflet final, pour scander, un à un, les noms des 23 champions du monde, d'Alphonse Areola à Hugo Lloris. Les plus acclamés furent le grognard Blaise Matuidi, les stars Kylian Mbappé et Antoine Griezmann, la coqueluche Benjamin Pavard et... le si discret N'Golo Kanté.

Au menu des réjouissances encore: les inévitables We Are the Champions de Queen et I Will Survive de Gloria Gaynor, mais aussi Feel the Magic in the Air de Magic System, l'hymne des Bleus pendant le Mondial, et Ramenez la Coupe à la maison de Vegedream qui proposait de "casser la démarche comme Samuel Umtiti".