Plus de 300 000 Croates ont célébré leur équipe dans les rues de Zagreb

Finalistes de la Coupe du monde, les Croates ont réalisé un magnifique tournoi. Ils ont été accueillis comme des vainqueurs par leurs supporters.

La foule s\'est massée sur la place Bana Jelacica de Zagreb, lundi 16 juillet 2018, afin de célébrer le très beau tournoi des joueurs croates.
La foule s'est massée sur la place Bana Jelacica de Zagreb, lundi 16 juillet 2018, afin de célébrer le très beau tournoi des joueurs croates. (DENIS LOVROVIC / AFP)

Ils peuvent être fiers de leur équipe. Plus de 300 000 Croates en chemises à carreaux rouges et blancs sont descendus dans les rues de Zagreb, lundi 16 juillet, pour accueillir l'équipe nationale. Malgré la défaite contre la France en finale de la Coupe du monde (4-2), les supporters ont célébré leurs joueurs comme il se doit.

Les joueurs lors de leur retour sur le sol croate, lundi 16 juillet, à l\'aéroport de Zagreb.
Les joueurs lors de leur retour sur le sol croate, lundi 16 juillet, à l'aéroport de Zagreb. (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

La Croatie a réalisé en Russie son meilleur résultat en faisant mieux que la troisième place conquise en 1998. "Ils ont perdu la finale, mais ils ont gagné le monde à eux", titrait le quotidien Jutarnji List. L'exploit des "Flamboyants" a provoqué des scènes de liesse en Croatie, petit pays de quatre millions d'habitants où la télévision nationale a retransmis en direct l'atterrissage de l'avion de l'équipe, près de Zagreb.

"Epouse-moi, Rebic !"

Dès son entrée dans l'espace aérien croate, deux chasseurs de l'armée de l'air lui ont fait une haie d'honneur. A son atterrissage, des canons à eau ont ensuite créé une arche d'eau sous laquelle est passé l'appareil, et le tapis rouge a été déroulé pour les joueurs.

L\'avion de l\'équipe nationale croate a été accueilli en grandes pompes à l\'aéroport de Zagreb, lundi 16 juillet.
L'avion de l'équipe nationale croate a été accueilli en grandes pompes à l'aéroport de Zagreb, lundi 16 juillet. (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

L'équipe a traversé le centre de Zagreb à bord d'un autocar découvert en se frayant très lentement un chemin parmi des dizaines de milliers de supporters. Après quatre heures de cheminement, l'autocar s'est arrêté à un kilomètre de son objectif, la place centrale, momentanément bloquée par une foule compacte.

Les joueurs croates ont défilé dans les rues dans un bus ouvert, lundi 16 juillet à Zagreb (Croatie).
Les joueurs croates ont défilé dans les rues dans un bus ouvert, lundi 16 juillet à Zagreb (Croatie). (ANDREJ ISAKOVIC / AFP)

Plus de 100 000 personnes attendaient depuis des heures sur la place, chantant et agitant drapeaux et banderoles. "Epouse moi, Rebic !", suggérait l'une d'elles en référence à l'attaquant Ante Rebic. La fête devait se poursuivre tard dans la soirée, à mesure de la progression de l'autocar vers la place centrale, épicentre des festivités.