Coupe du monde : les Bleus ont boudé des supporters, repartis bredouilles et furieux

La fin du retour triomphal des Bleus a déçu les supporters, qui ont patienté des heures devant un palace parisien lundi 16 juillet sans que les Bleus viennent les saluer une dernière fois.

France 2

Alors que Paul Pogba fait faire un dab à Emmanuel Macron lundi 16 juillet à l'Élysée, où la réception en l'honneur des Bleus dure plus longtemps que prévu, des milliers de supporters sont rassemblés depuis plusieurs heures à quelques centaines de mètres place de la Concorde devant l'hôtel Crillon. Ils ont passé leur soirée à attendre pour rien. Les champions du monde ne viendront pas les saluer une dernière fois avant de partir en vacances.

"Honteux"

"Ils auraient pu venir au moins cinq minutes. C'est honteux", lance un supporter en colère devant le palace. Même colère sur Twitter : "Pendant qu'on attend comme des imbéciles devant l'hôtel Crillon, eux sont en train de faire des dabs". Seuls quelques joueurs comme le capitaine Hugo Lloris ou Olivier Giroud passeront à l'hôtel en fin de soirée et en toute discrétion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des CRS en faction près de l\'hôtel Crillon, à Paris, dans la soirée du 16 juillet 2018.
Des CRS en faction près de l'hôtel Crillon, à Paris, dans la soirée du 16 juillet 2018. (THOMAS SAMSON / AFP)