Coupe du monde 2018 : les buts et la victoire des Bleus en finale ont fait trembler la terre en France

Plus de 70 stations sismologiques ont enregistré des pics de vibration du sol dans tout l'Hexagone dimanche, lors des buts de l'équipe de France contre la Croatie et après l'annonce de sa victoire en Coupe du monde. 

Des supporters fêtent la victoire de la France en Coupe du monde sur l\'avenue des Champs-Elysées, à Paris, le 15 juillet 2018. 
Des supporters fêtent la victoire de la France en Coupe du monde sur l'avenue des Champs-Elysées, à Paris, le 15 juillet 2018.  (BERNARD MANIGAULT / CROWDSPARK / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les Français ont vibré devant l'exploit des Bleus en Coupe du monde de football, dimanche 15 juillet. Et la terre avec. Sur l'ensemble du territoire, le réseau sismologique et géodésique français (Resif) a observé des pics de vibration du sol dimanche soir, lors de la finale France-Croatie, et après la victoire historique de l'équipe de France (4-2). 

Le sismologue Jérôme Vergne, chercheur à l'Ecole et observatoire des sciences de la Terre (EOST) à Strasbourg (Bas-Rhin), a publié sur Twitter les variations repérées par les sismomètres lors de la rencontre entre la France et la Croatie et au cours des célébrations qui ont suivi la prouesse des Bleus. A chaque but et à la fin du match, les quelque 70 stations sismologiques recensées sur une centaine en France ont enregistré un pic net de vibration. 

Des pics "liés aux mouvements de foule"

Contacté par franceinfo, Jérôme Vergne explique que ce graphique montre la variation du niveau moyen des vibrations sismiques en France, entre le moment du match dimanche et le même laps de temps, une semaine plus tôt. 

"A chaque but de l'équipe de France et au moment où ils lèvent la coupe, nous voyons des pics d'énergie sismique très probablement liés aux mouvements de foule", analyse le sismologue. Lors des buts, le niveau de bruit sismique est environ 20% supérieur à celui enregistré le dimanche précédent, précise le chercheur. Après la fin du match, ce niveau augmente de 40% par rapport au bruit sismique moyen enregistré tout au long de la finale. 

Quand tout le monde se met tout d'un coup à sauter ensemble, cela génère des ondes sismiques. Elles sont de faible amplitude mais elles peuvent quand même être observées.Jérôme Vergne, sismologueà franceinfo

Le graphique présenté par Jérôme Vergne montre aussi en dehors des buts une baisse globale du niveau de bruit sismique en France, précisément pendant le match. "En terme d'énergie sismique, nous sommes à 20% en dessous du niveau observé une semaine plus tôt. Cela est dû à une baisse de l'activité humaine pendant la finale, interprète le sismologue. Je pense que c'est essentiellement lié au fait qu'il y avait moins de circulation sur les routes à ce moment-là". 

Un phénomène inédit à l'échelle française

Ces vibrations liées aux sauts de joie sont-elles une première ? Au Mexique, la terre a également tremblé, dimanche 17 juin, lors d'un but de l'équipe mexicaine face à l'Allemagne, pendant la phase de poules de la Coupe du monde.

Jérôme Vergne avait déjà noté ce type de vibrations en 2007 dans l'Hexagone, lors de la finale du championnat de France de rugby opposant l'ASM Clermont au Stade français, jouée à Paris. "Nous avions alors observé ces augmentations d'énergie sismique dans deux stations proches du centre de Clermont-Ferrand", relate-t-il. 

Mais jusqu'à présent, ces phénomènes restaient relativement isolés en France. Dimanche, pour la première fois, "on a observé ce phénomène sur l'ensemble du territoire" français, relève le sismologue. "Des pics de vibration ont même été recensés dans des stations sismologiques éloignées des centres urbains", poursuit-il. "Pour un événement sportif, ça ne s'était jamais vu jusqu'ici."

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.