France-Belgique : les fans des Bleus retiennent leur souffle

Notre journaliste Clément Weill-Raynal s'est rendu dans la fan zone mise en place devant l'hôtel de ville à Paris avant la demi-finale de Coupe du monde entre la France et la Belgique.

France 3

À l'approche du match de la demi-finale de Coupe du monde entre la Belgique et la France, notre journaliste Clément Weill-Raynal se trouve en duplex devant la fan zone de l'hôtel de ville à Paris. "La place de l'hôtel de ville est envahie par une foule de supporters. Je ne sais pas s'il y en a 10 000, 15 000 ou 20 000 mais la fan zone a déjà été fermée pour des raisons de sécurité", explique notre journaliste. 

Le centre de Paris a été fermé à la circulation

Certains supporters n'ont pas pu rentrer et tentent de prendre d'assaut tous les cafés du quartier pour essayer de suivre ce match historique. Le journaliste ajoute : "Le centre de Paris est bouclé, fermé à la circulation. Les supporters sont joyeux et très jeunes. La plupart n'ont pas vécu l'épopée de 1998. Leurs parents leur en ont parlé. Mais ils veulent désormais être acteurs." Après 1998 et 2006, les Bleus pourraient atteindre la finale de la Coupe du monde pour la troisième fois de leur histoire en cas de victoire face aux Diables Rouges.

Le V de la victoire sur la place de l\'Hôtel de ville, à Paris, où une fan-zone avait été installée pour la première fois de la compétition.
Le V de la victoire sur la place de l'Hôtel de ville, à Paris, où une fan-zone avait été installée pour la première fois de la compétition. (PHILIPPE WOJAZER / REUTERS)