Football : les clubs amateurs profitent de l'effet Coupe du monde

Depuis la victoire de la France à la Coupe du monde, les enfants sont de plus en plus nombreux à s'inscrire dans les écoles de football. Reportage dans un club de l'Yonne, le Stade auxerrois.

Voir la vidéo

À Auxerre dans l'Yonne, pour la reprise de l'entrainement de football du Stade auxerrois, l'effet Coupe du monde se voit aux maillots portés par les enfants. Pour la plupart d'entre eux, c'est une grande première. Ils n'ont jamais joué en club, mais ont regardé à la télévision Antoine Griezmann et Kylian Mbappé devenir champions du monde au mois de juillet. Les enfants, impressionnés par la victoire, ont eu envie de jouer au football. Il y a la queue pour les inscriptions. Les parents expliquent l'enthousiasme de leurs enfants : "Ils étaient excités devant l'équipe de France, ils regardent comment ils jouent alors ils souhaitent vraiment être comme eux", témoigne une mère de famille.

Une aubaine pour les petits clubs

Pour cette reprise, plus d'une cinquantaine d'enfants, garçons et filles, sont venues s'inscrire, soit 70% de nouveau. Pour ce club amateur, c'est une aubaine. "Derrière les gros évènements, il y a toujours un petit effet qu'on retrouve sur le terrain. Pour nous c'est ultra bénéfique, car cela nous rapporte des licenciés", explique Alexandre Guidou, le directeur technique de l'école de football. Dans le plus petit club de Chevannes (Yonne), l'effet est le même. Le club enregistre 30% d'inscriptions en plus. "C'est une obligation pour nous les éducateurs de les conserver au club pour les futures années et d'en faire nos seniors", témoigne Sébastien Duport, le président du FC Chevannes. En 2019, la France accueille la Coupe du monde féminine de football, une occasion de plus pour les clubs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le match entre Saint-Sulpice et Bressols a été arrêté à la 65e minute, après une bagarre générale.
Le match entre Saint-Sulpice et Bressols a été arrêté à la 65e minute, après une bagarre générale. (MAXPPP)