EN IMAGES. Frasques de Maradona, roulades de Neymar... Notre sélection "montagne russe" des photos qui ont marqué la Coupe du monde 2018

Retour en images sur la 21e édition de la Coupe du monde organisée en Russie et qui s'est terminée dimanche 15 juillet par la victoire de l'équipe de France.

Des buts, de la joie et des larmes. Pendant un mois, du 14 juin au 15 juillet, 32 sélections issues de cinq continents ont participé à la Coupe du monde organisée en Russie et fait vibrer la planète entière. Franceinfo vous replonge dans cette compétition, de la cérémonie d'ouverture à la victoire de la France en finale face à la Croatie. 

Au programme : les frasques de Diego Maradona lors des matchs de l'Argentine, les facéties des supporters venus des quatre coins du monde, les célébrations cocasses des joueurs, les gestes fair-play ou non ainsi que de nombreuses anecdotes et actions diverses qui ont émaillé ce grand rendez-vous sportif. Les matchs de 16 heures vous manquent déjà, pas de panique, voici une trentaine de photos qui vont vous faire revivre cette Coupe du monde.

131
Deux membres des forces de l'ordre russes mobilisés dès le début de la Coupe du monde, alors que plusieurs millions de spectateurs, venus des cinq continents, sont attendus durant un mois. JEWEL SAMAD / AFP
231
La polémique. L'attaquant de l'Egypte, Mohamed Salah, pose avec le très controversé dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, dans l'Akhmat Arena à Grozny, le 10 juin 2018. KARIM JAAFAR / AFP
331
La mascotte de la Coupe du monde 2018 répondait au doux nom de Zabivaka, signifiant en russe "celui qui maque". Le monde entier l'a découverte, le 14 juin à Moscou, lors de la cérémonie d'ouverture. ELMAR KREMSER/ SVEN SIMON / AFP
431
À l'issue de sa représentation lors de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde, le chanteur britannique Robbie Williams adresse un message poétique au monde entier, le 14 juin à Moscou. CAPTURE D'ECRAN TWITTER
531
Le Russe Iouri Gazinski est devenu le premier buteur de la Coupe du monde 2018, lors du match d'ouverture face à l'Arabie saoudite (5-0), le 14 juin à Moscou. ALE CABRAL / WWW.AGIF.COM.BR / AFP
631
Diplomate. La Russie vient d'ouvrir le score alors, pour éviter tout incident diplomatique, le président russe Vladimir Poutine dit qu'il n'y peut pas grand-chose au prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane... Entre les deux hommes, le président de la Fifa, Gianni Infantino, savoure cette scène. FAYEZ NURELDINE / AFP
731
L'intrus. Le gardien du Brésil Alisson Becker éclate un ballon de baudruche lors du match de poules contre la Suisse (1-1), le 17 juin 2018 à Rostov en Russie. PASCAL GUYOT / AFP
831
La boulette. Le gardien argentin Wilfredo Caballero vient d'offrir un but sur un plateau au Croate Ante Rebic. La Croatie s'imposera 3-0, le 21 juin 2018 à Nijni Novgorod, en Russie. CEZARO DE LUCA / DPA / AFP
931
L'ancienne gloire de l'Argentine Diego Maradona fait un geste déplacé au moment du but de Marcos Rojo qui permet à l'Albiceleste de prendre l'avantage sur le Nigeria (2-1), le 26 juin 2018, à Saint-Pétersbourg, en Russie. OLGA MALTSEVA / AFP
1031
À l'issue du match perdu (2-0) contre la Corée du Sud, Thomas Müller est dépité après l'élimination de la Mannschaft, à Kazan le 27 juin 2018. Il s'agit d'une première en phase de poules depuis 80 ans. JEWEL SAMAD / AFP
1131
C'est sûrement LE geste du Mondial. Les arbitres, mais aussi les joueurs, ont régulièrement dessiné un cadre avec leurs doigts pour faire appel à l'assistance vidéo, comme ici lors du match Portugal-Iran, le 25 juin 2018 à Saransk. FILIPPO MONTEFORTE / AFP
1231
Un mur jaune. À l'image de ces supporters colombiens, ici lors du match Colombie-Sénégal, le 28 juin à Samara, les fans sud-américains étaient très nombreux en Russie pour cette Coupe du monde. FABRICE COFFRINI / AFP
1331
Michy Batshuayi célèbre le but de la Belgique contre l'Angleterre en frappant dans le ballon, celui-ci rebondit contre le poteau et lui revient en pleine figure, lors de la phase de groupes de la Coupe du monde, le 28 juin 2018 à Kaliningrad. DIRK WAEM / BELGA MAG / AFP
1431
Le joli geste de Cristiano Ronaldo qui raccompagne Edinson Cavani, blessé à une cuisse, lors du huitième de finale remporté (2-1) par l'Uruguay face au Portugal, le 30 juin à Sotchi, en Russie. JONATHAN NACKSTRAND / AFP
1531
D'une frappe de l'extérieur du pied, Benjamin Pavard trouve la lucarne des cages argentines, signant l'un des plus beaux buts de la Coupe du monde, le 30 juin 2018 à Kazan, en Russie. VLADIMIR ASTAPKOVICH / SPUTNIK / AFP
1631
Comme un passage de témoin. Lionel Messi quitte la Coupe du monde après la défaite de l'Argentine face à la France de Kylian Mbappé (4-3), en huitième de finale, le 30 juin 2018 à Kazan en Russie. MEHDI TAAMALLAH / NURPHOTO / AFP
1731
La présidente de la Croatie, Kolinda Grabar-Kitarovic, affiche son soutien à l'équipe nationale, lors du match contre le Danemark, le 1er juillet 2018 à Nijni Novgorod, en Russie. DIMITAR DILKOFF / AFP
1831
Actors Studios. Comme contre le Mexique (2-0) en huitièmes de finale le 2 juillet, Neymar a pris la fâcheuse habitude de se rouler en boule dès qu'il est accroché par un adversaire, voire même quand il ne l'est pas...  TARSO SARRAF / FRAMEPHOTO
1931
Pourtant menés 2 à 0 par les Japonais, les Belges parviennent à retourner la situation (3-2) en huitièmes de finale de la Coupe du monde, grâce à un dernier but signé Nacer Chadli, le 2 juillet 2018 à Rostov. FRANK HOERMANN/SVEN SIMON / SVEN SIMON / AFP
2031
Classe. L'équipe du Japon a rendu son vestiaire dans un état impeccable, malgré l'élimination cruelle face à la Belgique (3-2), le 2 juillet. Les Japonais ont même laissé un message "Merci" écrit en russe et destiné aux organisateurs de la compétition. CAPTURE D'ECRAN TWITTER
2131
Le désespoir de José Gimenez. Le quart de finale contre la France n'est pas encore terminée, et l'Uruguay est déjà mené 2-0. Le joueur de la Celeste ne peut pas retenir ses larmes, le 6 juillet à Nijni Novgorod en Russie. ELMAR KREMSER/SVEN SIMON / SVEN SIMON
2231
Des supporters de l'équipe de France assistent à la demi-finale de la Coupe du monde entre la France et la Belgique (1-0), devant l'Hôtel de Ville, le 10 juillet 2018, à Paris. YANN CASTANIER / HANS LUCAS / AFP
2331
Samuel Umtiti vient de délivrer 66 millions supporters français, lors d'une crispante demi-finale de Coupe du monde face à la Belgique (1-0), le 10 juillet 2018. ELMAR KREMSER/SVEN SIMON / AFP
2431
La France est en finale ! Plusieurs dizaines de milliers de supporters ont envahi les rues, comme ici sur les Champs-Elysées, le 10 juillet 2018. LEO NOVEL / DPA / AFP
2531
Les Croates célèbrent leur deuxième but en demi-finale de Coupe du monde face à l'Angleterre (2-1), le 11 juillet 2018 à Moscou, à tel point qu'ils renversent un photographe. THIAGO BERNARDES / FRAMEPHOTO
2631
Mario Mandzukic (au centre) offre son aide au photographe de l'AFP Yuri Cortez, après que celui-ci a été renversé par les joueurs de la Croatie lors de la célébration de leur deuxième but face à l'Angleterre (2-1), le 11 juillet. YURI CORTEZ / AFP
2731
Domagoj Vida SEBNEM COSKUN / ANADOLU AGENCY / AFP
2831
Le président de la République Emmanuel Macron laisse éclater sa joie après le premier but français. ALEKSEY NIKOLSKYI / SPUTNIK / AFP
2931
Et de quatre ! Kylian Mbappé et Paul Pogba hurlent de joie après le quatrième but de l'équipe de France en finale face à la Croatie, le 15 juillet 2018.  CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS
3031
Sous une pluie battante, l'équipe de France soulève sa deuxième Coupe du monde en vingt ans, après sa victoire en finale face à la Croatie (4-2), le 15 juillet 2018 à Moscou (Russie).  FRANK HOERMANN / SVEN SIMON / AFP
3131
Devant une foule de supporters venus fêter la victoire des Bleus, avenue des Champs-Elysées à Paris, le visage d'Antoine Griezmann apparaît sur l'arc de Triomphe, le 15 juillet 2018, vingt ans après celui de Zinédine Zidane.  GERARD JULIEN / AFP