Cet article date de plus de trois ans.

Coupe du monde : le Belge Thibaut Courtois a "éteint sa télé à la 94e" minute, pour ne pas voir la victoire des Bleus

Le gardien belge, dont l'équipe a été éliminée par les Bleus en demi-finale, a déclaré qu'il n'avait "pas envie de voir la France célébrer sa victoire".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le gardien belge Thibaut Courtois lors du match de la Coupe du monde contre l'Angleterre, à Saint-Pétersbourg (Russie), le 14 juillet 2018. (PAUL ELLIS / AFP)

Amer, Thibaut Courtois ? Le gardien belge a déclaré à la RTBF, dimanche 15 juillet, qu'il n'avait pas regardé les dernières minutes de la finale de la Coupe du monde de football entre la France et la Croatie. "J’ai éteint la télé à la 94e : je n’avais pas du tout envie de voir la France célébrer sa victoire", a confié le footballeur, cité par Le Soir.

>> Suivez en direct le retour des Bleus en France, après leur victoire en finale de la Coupe du monde

Thibaut Courtois ne digère visiblement toujours pas la victoire de la France contre son équipe, en demi-finale du Mondial. Certains commentateurs avaient déjà pointé son aigreur, qui ressortait de ses déclarations après l'élimination des Diables rouges par les Bleus. Le gardien de Chelsea avait notamment déclaré : "Je ne dirais pas que l'équipe en face était meilleure que nous". Il avait finalement présenté ses excuses pour ces propos.

Une bonne nouvelle a toutefois réconforté Thibaut Courtois, dimanche soir : son trophée de "meilleur gardien" de la compétition. "Quand mes potes m'ont dit que c'était moi, j'ai rallumé la télé et je suis revenu en arrière pour le revivre 'en direct' !, a-t-il détaillé. C'est un honneur incroyable, je suis content d'avoir fait beaucoup d'arrêts pour aider l'équipe. Mais ce n'était pas le plus important, je voulais aller le plus loin possible."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Finale France-Croatie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.