Agressions sexuelles en fan zone : le poignant témoignage d'une victime

Le score de la finale France - Croatie en a réjoui plus d'un. Malheureusement, à la suite de cet événement, de nombreuses femmes ont fait part d'agressions sexuelles qu'elles avaient subies lors des festivités. L'une d'elles témoigne.

FRANCEINFO

Le soir de la finale de la Coupe du monde 2018, qui opposait la France à la Croatie, des femmes ont été agressées sexuellement . C'est le cas d'Alice, présente dans la fan zone de Nantes (Loire-Atlantique). "À la première mi-temps, je regardais le match tranquillement avec des amis quand un homme, par derrière, a sorti son pénis et s'est frotté contre ma cuisse, avec insistance, pour se masturber", explique-t-elle.

Les policiers, uniquement là "pour les actes terroristes"

Après l'agression, elle décide d'aller voir les forces de l'ordre, car elles sont postées en nombre tout autour. "Je vais voir les policiers, je leur dis ce qu'il s'est passé. En gros, qu'un homme s'est frotté à moi, qu'il est dans la fan zone qui est totalement clôturée. Et les policiers me disent qu'il sont là uniquement pour les actes terroristes", explique-t-elle. Et d'ajouter : "Du coup, je suis rentrée chez moi, j'ai pris une douche pour essayer de sortir de tout ça. Et je n'ai pas fait la fête ce soir-là." Le ministère de l'Intérieur incite aujourd'hui les femmes victimes de ces actes à porter plainte.

Les supporters français présents sur le Champ de Mars à Paris pour assister à la finale de la Coupe du monde entre la France et la Croatie, le 15 juillet 2018.
Les supporters français présents sur le Champ de Mars à Paris pour assister à la finale de la Coupe du monde entre la France et la Croatie, le 15 juillet 2018. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)