DIRECT. Coupe du monde : la présence de Koscielny et Payet pour la finale sera "un petit plus pour aller chercher cette coupe", estime Griezmann

L'expérimenté milieu Blaise Matuidi s'est dit vendredi "surpris" par les jeunes latéraux Lucas Hernandez et Benjamin Pavard, qui "l'épatent", à deux jours de la finale de Coupe du monde de l'équipe de France contre la Croatie.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Une étoile sur le maillot et une autre dans les yeux. La finale de la Coupe du monde, dimanche à Moscou (Russie), contre la Croatie, approche à grands pas. Et deux ans après celle de l'Euro 2016, perdue, l'équipe de France veut cette fois soulever le trophée. A quarante-huit heures du Jour J, les Bleus se sont montrés confiants en conférence de presse, vendredi 13 juillet.

Une finale contre la Croatie. Il y a vingt ans exactement, la Croatie tombait contre la France en demi-finale du Mondial (2-1), ouvrant la voie à la seule étoile des Bleus. Les deux pays se retrouvent dimanche à Moscou pour une finale explosive.

Un arbitre argentin. Les Bleus retrouveront en finale un arbitre qu'ils connaissent : l'Argentin Nestor Pitana, qui avait supervisé leur victoire contre l'Uruguay en quart (2-0).

Un doublé pour Deschamps ? Si le sélectionneur tricolore remporte la Coupe du monde, cette fois-ci en tant que coach, il deviendrait le troisième homme à réussir ce genre de doublé après le Brésilien Mario Zagallo et l'Allemand Franz Beckenbauer.

 Laurent Koscielny et Dimitri Payet présents. L'annonce de la présence de deux de leurs coéquipiers blessés, Laurent Koscielny et Dimitri Payet, sera "un petit plus pour aller chercher cette coupe", selon l'attaquant Antoine Griezmann.

Les compliments de Matuidi. L'expérimenté milieu Blaise Matuidi s'est dit vendredi "surpris" par les jeunes latéraux Lucas Hernandez et Benjamin Pavard, qui "l'épatent". "Normalement quand on arrive en équipe de France, il faut une année voire deux pour se fondre dans le moule, et eux sont arrivés sans pression, ils ont joué avec leurs qualités", a-t-il dit en conférence de presse.


Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MONDIAL

23h50 : Vous avez surement vu cette vidéo d'un jeune garçon faisant un clapping dans un McDonalds après la victoire des Bleus ? La chaîne de restaurant l'a retrouvé et lui a offert des places pour le prochain match des Bleus au Stade de France !



(MCDONALDS)

23h38 : Bonjour @anonyme et merci pour votre question. La petite finale opposera l'Angleterre à la Belgique demain à partir de 16 heures. Nous suivrons et commenterons ce match ici même, dans ce live.

23h38 : Bonsoir. À quelle heure la petit finale demain ? Merci

23h30 : Son refrain est l'un des plus chantés de la Coupe du monde : "Football's coming home". La chanson Three Lions, hymne non officiel de l'équipe de football d'Angleterre, était en tête du hit parade britannique, vendredi 13 juillet, deux jours après l'élimination des Anglais par la Croatie en demi-finale du Mondial en Russie.

22h46 : "Épris d'équipe", voici la jolie une (et le bon jeu de mot) du quotidien Libération de demain, à J-1 de la grande finale !

22h22 : Les paris sont en folie pour la Coupe du Monde ! "Dès la phase de groupe, nous avions déjà dépassé le montant des paris globaux sur l'Euro 2016 et également les mises sur la Coupe du monde de 2014", a indiqué Charles Coppolani, président de l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel).

22h09 : La société des transports bruxellois remet le couvert. Après avoir transformé la station Hankar par "Hankar de finale", Belgica par "Belgicampioen", et Demey par "En Demey finale", la Stib récidive cette fois avec "Hazarts-Loi", en référence au joueur Eden Hazard, rapporte Le Soir. La Belgique affrontera l'Angleterre en petite finale, demain.



(AGNES GORISSEN / LE SOIR)

21h20 : Une victoire des Bleus qui pourrait coûter cher à l'un de ses sponsors... Le groupe chinois d'électroménager Vatti a promis un remboursement intégral à tous ses clients si l'équipe de France est sacrée championne du monde ce dimanche. Son action a chuté en Bourse de plus de 50 % depuis le début de la compétition, rapporte Les Echos.

20h16 : Prudence sur la route, dimanche ! En 1998, la victoire de l'équipe de France à la Coupe du monde s'était accompagnée d'une hausse du nombre de morts sur les routes. A l'époque, "49 décès ont été déplorés, soit le triple des victimes habituellement enregistrées un lundi de cette année-là".

19h44 : Vous êtes pris d'une soudaine envie de soutenir (en vrai) les Bleus... mais est-il trop tard pour assister à la finale France-Croatie ? On a tenté d'obtenir des billets à la dernière minute. Voici le résultat.

19h25 : Les Nantais auront le droit à leur écran géant ! Cible de critiques sur les réseaux sociaux, la municipalité de Nantes a annoncé l'installation d'un écran géant et d'une fan zone dans le centre-ville dimanche pour la finale du Mondial. "J'ai entendu l'attente, la demande et l'envie des Nantais", a déclaré la maire socialiste, Johanna Rolland.

19h14 : Macron sera reçu par Poutine au Kremlin avant la finale, dimanche. Cet entretien aura lieu la veille de la rencontre entre Vladimir Poutine et le président américain, Donald Trump, à Helsinki (Finlande).

18h38 : Pas de bus à Paris dimanche soir ! "Pour des raisons de sécurité, le réseau Bus et Tramway de Paris et de la proche couronne sera interrompu à partir de 18h00", explique la RATP. Sont concernées : les lignes de bus de Paris et petite couronne (départements 92, 93 et 94), les lignes de tramway T1, T2, T3b, T5 et T8.

17h54 : Il aura marqué le parcours – et les belles réussites – de l'équipe de France pendant ce Mondial. Qui est N'Golo Kanté ? De sa découverte du foot à Suresnes (Hauts-de-Seine) à ses performances en Russie, retour sur le parcours impressionnant du footballeur avec Brut :

(BRUT / FRANCEINFO)

17h35 : Ils ne seront pas au rendez-vous dimanche. Adrien, Denis, Adeline ou encore Pascal ont décidé de ne pas regarder la finale de la Coupe du monde entre la France et la Croatie. Pourquoi veulent-ils fuir cette rencontre historique ? Guillemette Jeannot a recueilli leurs témoignages.

Plus de 20 millions de Français ont suivi la demi-finale qui a opposé la France à la Belgique, le 10 juillet dernier.Image d\'illustration.


(PATRICK LEFEVRE / BELGA MAG)

17h11 : Les Croates seront-ils en forme dimanche, pour la finale du Mondial ? Au total, l'équipe croate a joué trois prolongations, soit 52 minutes de plus que les Français lors de cette Coupe du monde. Et surtout, ils ont eu une journée de repos en moins par rapport aux Bleus. Les explications de France 2 :

(FRANCE 2)

16h09 : Vous avez prévu de regarder la finale France-Croatie sur écran géant dimanche ? Paris, Rennes, Montpellier ou Nice... Le Monde vous liste les différentes villes qui ont décidé d'installer une fan zone pour l'occasion.

16h03 : L'Assemblée nationale semble compter bon nombre de supporters des Bleus. Ce midi, une quarantaine de députés se sont réunis sur le perron du Palais-Bourbon, pour encourager l'équipe de France avant la finale dimanche. Allez les Bleus !

15h58 : Si vous avez suivi de près la Coupe du monde, vous avez sûrement vu passer les dessins du Japonais Chida Junsei. Depuis mi-juin, l'artiste croque les temps forts de la compétition, et ses œuvres font l'unanimité. Notre journaliste Raphaël Godet l'a interrogé. Son interview est à lire dans cet article.

Manga imaginé par le Japonais Chida Junsei, représentant la demi-finale de la Coupe du monde de football entre la France et la Belgique, le 10 juillet 2018.


(CHIDA JUNSEI)

15h21 : D'importants moyens seront mis en place à travers la France dimanche, pour garantir la sécurité des spectateurs de la finale de la Coupe du monde entre la France et la Croatie. France 2 vous explique en détail ce dispositif de sécurité ici :

(FRANCE 2)

14h17 : Il est encore temps de nous avouer vos superstitions. Vous êtes fans de foot et vous avez des petits rituels pour que la France gagne ses matchs ? Racontez-les à nos journalistes Louis San et Camille Adaoust, présentez vos objets fétiches ou détaillez les gestes à ne pas faire, les mots à ne pas dire avant la finale de dimanche. Laissez vos coordonnées dans la zone réagir de ce direct ou envoyez un email à ces adresses : louis.san[at]francetv.fr ou camille.adaoust[at]francetv.fr. Vos coordonnées resteront strictement confidentielles, bien évidemment. Merci beaucoup.

13h56 : Ils ont été privés du Mondial, mais pas de sa finale. Laurent Koscielny et Dimitry Payet ont été invités par Emmanuel Macron à assister à la rencontre entre la France et la Croatie, dimanche à Moscou. Les deux joueurs n'ont pas pu fouler le terrain en raison de blessures à la cuisse et au tendon d'Achille. Pour en savoir plus, c'est ici.

Dimitri Payet et Laurent Koscielny, le 11 juillet 2016, à leur sortie de l\'Elysée après la finale de l\'Euro 2016 en France.


(MAXPPP)

13h11 : Il n'a pas joué une seule seconde au cours de ce Mondial, mais Adil Rami a réussi à devenir indispensable à l'équipe de France. Comment le défenseur marseillais a-t-il réussi à devenir une figure incontournable des Bleus ? Eléments de réponse dans cet article de notre journaliste Romain Bonte.

Adil Rami (au centre) célèbre la qualification des Bleus en finale de la Coupe du monde avec Samuel Umtiti (à droite) et Paul Pogba, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg, en Russie.


(VLADIMIR ASTAPKOVICH / SPUTNIK / AFP)

12h43 : Hugo Lloris, Paul Pogba, Samuel Umtiti ou Kylian Mbappé ? Qui, selon vous, a le plus marqué le parcours des Bleus pendant cette Coupe du monde de football ? Vous pouvez voter pour votre joueur préféré de l'équipe de France dans notre article.

12h39 : 12h30, l'heure de vous proposer quelques contenus à lire sur franceinfo pendant votre pause déjeuner :

Nous vous invitons à lire cet article de notre journaliste Benoît Jourdain sur les leçons de management de Didier Deschamps.

Le sélectionneur de l\'équipe de France, Didier Deschamps, lors du huitième de finale de la Coupe du monde contre l\'Argentine, le 30 juin 2018 à Kazan, en Russie.


(MEHDI TAAMALLAH / NURPHOTO)


Dans cet article, nous vous détaillons ce que l'on sait du passage à tabac d'un prévenu par un policier au tribunal de grande instance de Paris.


Capture d\'écran d\'une vidéo publiée par le site Là-bas si j\'y suis, le 12 juillet 2018, montrant le passage à tabac d\'un détenu par un policier au TGI de Paris.


(LA-BAS SI J'Y SUIS / YOUTUBE)


Voici également le reportage de notre journaliste Juliette Campion auprès des personnels soignants de l'hôpital psychiatrique du Havre (Seine-Maritime), dont le mouvement de grève a débuté il y a près d'un mois.


La façade de l\'hôpital psychiatrique Pierre-Janet du Havre (Seine-Maritime), recouverte de banderoles, mardi 10 juillet 2018.


(JULIETTE CAMPION)

12h36 : A deux jours de la finale de la Coupe du monde, la pression est maximale pour les Bleus. Mais l'équipe de France de football sait aussi se détendre et s'amuser... Comme elle le montre sur les réseaux sociaux depuis le début de la compétition. Retour en images sur cette bonne ambiance, qui a peut-être eu un rôle dans le parcours des joueurs vers la finale.



(FRANCEINFO)

11h53 : Savez-vous quel Bleu a "développé un psoriasis au cuir chevelu" quand il était en classe de 6e, parce qu'il vivait dans une famille d'accueil et supportait mal l'éloignement avec sa famille ? Vous trouverez la réponse dans ce quiz.

11h36 : La conférence de presse d'Antoine Griezmann s'est terminée par un hommage à Philippe Tournon, responsable des relations presse de l'équipe de France qui prendra sa retraite à l'issue de la compétition. Benoît Zagdoun et Simon Gourmellet avaient dressé son portrait.
(FRANCK FIFE / AFP)

11h33 : Invité à réagir aux déclarations du gardien belge Thibaut Courtois, qui avait critiqué le jeu des Bleus, Antoine Griezmann a répliqué de manière assez vive : "Il joue à Chelsea ! Il croit qu'il fait le jeu du Barça ? Je veux cette étoile, et si je l'ai, je m'en foutrais du jeu qu'on a montré."

11h28 : "Mon astuce pour faire descendre la pression ? Jouer à Fortnite et boire mon maté !"


Grand amateur de jeux vidéo, Antoine Griezmann assure que jouer à la Playstation l'aide à se changer les idées dans un environnement sous pression.

11h27 : La figure du sélectionneur inspire visiblement les Bleus. "On respecte Didier Deschamps parce qu'il a gagné et qu'il connaît le chemin vers la victoire. (...) On croit en lui, on a confiance en lui et on jouera pour lui", assure Antoine Griezmann face à la presse.

11h16 : "Pour moi, le déclic a été le match contre le Pérou. On avait un bloc bas, on a marqué, et ensuite on a réussi à défendre tous ensemble, les uns pour les autres."

11h14 : Vous êtes fans de foot et vous êtes (très) superstitieux ? Racontez à nos journalistes Camille Adaoust et Louis San vos rituels, présentez vos objets fétiches ou détaillez les gestes à ne pas faire, les mots à ne pas dire avant la finale de dimanche. Laissez vos coordonnées dans la zone réagir de ce direct ou envoyez un email à camille.adaoust[a]francetv.fr ou louis.san[a]francetv.fr. Vos coordonnées resteront strictement confidentielles, bien évidemment. Merci beaucoup.

11h25 : "Cette finale, c'est un rêve depuis tout petit. On sait ce qui nous attend. J'ai envie d'y être et de soulever [le trophée]."

11h10 : "Grizou" est interrogé sur un curieux rituel chez les Bleus : toucher les moustaches d'Adil Rami avant d'entrer sur le terrain. "Je l'ai fait à partir des quarts et ça m'avait porté chance ! Donc on va continuer à le faire", plaisante l'attaquant.

11h06 : "A l'Euro, j'avais fini meilleur buteur et on avait perdu en finale, du coup, je me suis dit que j'allais moins marquer cette fois-ci !"

L'attaquant des Bleus plaisante sur sa relative inefficacité devant le but lors de la phase finale du Mondial.

11h08 : Au tour d'Antoine Griezmann de se présenter devant les médias.

11h08 : "On se prépare à toutes les éventualités. La finalité, c'est de gagner. Si on doit passer par des prolongations ou des penaltys, on le fera."

Toutes les équipes qui ont eu à affronter la Croatie – le Danemark, la Russie et l'Angleterre lors de la phase finale ont terminé en prolongations. Pas de quoi effrayer Blaise Matuidi, qui assure que son équipe est prête à passer par là si il le faut.

10h45 : "Cette finale, c'est un rêve de gosse qui se réalise. La Coupe est tellement proche qu'on a déjà envie de la toucher. Mais pour cela, il faut gagner le match de notre vie. On doit tout mettre en œuvre pour réaliser ce rêve."

10h42 : Blaise Matuidi est dithyrambique au sujet de l'ambiance qui règne au sein des Bleus : "J'aurais pu rester des mois et des mois avec ce groupe tellement nous vivons bien ensemble. On sera forcément nostalgiques dimanche, mais toutes les bonnes choses ont une fin."

10h40 : "La diversité des origines de cette sélection est à l'image de ce beau pays qu'est la France. On est fiers de la représenter avec ce beau maillot."

Un journaliste brésilien interroge Blaise Matuidi sur les différentes origines des joueurs composant la sélection française.

10h39 : "Les Croates ont certes joué trois prolongations, mais on l'a vu lors de leur dernier match : ils ont fini en trombe. C'est une équipe qui va répondre présente, leurs joueurs ont beaucoup d'expérience et on s'attend à un match très difficile."

Le milieu des Bleus l'assure : il ne faudra pas compter sur une éventuelle fatigue des Croates lors de la finale.

10h33 : La conférence de presse des Bleus commence. Blaise Matuidi est le premier à prendre la parole. Vous pouvez regarder la séance de questions-réponses en direct sur franceinfo.

10h16 : Vous êtes plutôt Footix ou vrai fan des Bleus ? Je vous propose de tester vos connaissances avec ce quiz. Si vous obtenez plus de 15 bonnes réponses, vous êtes Didier Deschamps. Enfin, presque.



(CHRISTIAN CHARISIUS / DPA / AFP)

09h31 : C'est devenu un objet incontournable du parfait supporter des Bleus pendant la Coupe du monde : le stick de maquillage bleu, blanc, rouge. Simple et pratique, il permet de dessiner un drapeau français sur la peau en un clin d'œil. Mais est-il sans danger ? Pas toujours, comme nous l'expliquons dans un article.



(EMMA PROSDOCIMI / SIPA)