Coupe du monde 2018 : un triplé de Ronaldo, magistral, permet au Portugal d'arracher le nul contre l'Espagne (3-3). Revivez ce match fou

L'attaquant du Real Madrid a inscrit un coup-franc à trois minutes de la fin. En face, Diego Costa a marqué un doublé.

Cristiano Ronaldo exulte : il vient de marquer le coup franc qui permet au Portugal de faire match nul, 3-3, contre l\'Espagne, au premier tour de la Coupe du monde, le 15 juin 2018 à Sotchi (Russie).
Cristiano Ronaldo exulte : il vient de marquer le coup franc qui permet au Portugal de faire match nul, 3-3, contre l'Espagne, au premier tour de la Coupe du monde, le 15 juin 2018 à Sotchi (Russie). (ANDRE MOURAO / AGIF)
Ce qu'il faut savoir

La plus belle affiche du premier tour de la Coupe du Monde 2018 avait lieu dès le deuxième jour de compétition, et elle a tenu ses promesses : dans un match complètement fou, le Portugal a arraché un match nul 3-3 contre l'Espagne à la 88e minute. Cristiano Ronaldo a livré une performance incroyable, et inscrit un triplé : un penalty qu'il avait obtenu lui-même dès la 2e minute, une lourde frappe relâchée par le gardien espagnol, et le splendide coup franc décisif. En face, l'Espagne était revenue deux fois au score grâce à Diego Costa, et avait pris l'avantage sur une frappe magnifique du défenseur Natcho.

L'Espagne dans la tourmente. Alors qu'ils se dirigeaient vers la Russie comme l'un des grands favoris, les Espagnols ont été secoués par le départ surprise de leur sélectionneur Julen Lopetegui, limogé à deux jours de leur premier match car il avait négocié et annoncé son départ au Real Madrid dans le dos de la fédération. Le match contre le Portugal a montré que son remplaçant, Fernando Hierro, a su remotiver ses joueurs après ce choc.

 Le Portugal perturbé par deux affaires. Alors que les espoirs de tout un pays pèsent sur les épaules de la star Cristiano Ronaldo, on a appris vendredi que l'attaquant du Real Madrid avait conclu un accord à l'amiable avec le fisc espagnol, qui le poursuivait pour évasion fiscale. Il s'est engagé à verser une amende de 18,8 millions d'euros. Quatre autres joueurs portugais sont aussi dans une situation incertaine : ils viennent de démissionner de leur club, le Sporting, après une fin de saison tourmentée qui a vu des joueurs se faire tabasser par des supporters en colère.

 Un groupe dominé par l'Iran. Dans l'autre match du groupe B, le Maroc, qui apparaissait comme un outsider possible a été surpris par l'Iran, et à perdu 1-0 avec un but contre son camp d'un Marocain dans les arrêts de jeu. Les Iraniens ont pris la tête du groupe.