Coupe du monde : le Sénégal éliminé à cause d'un trop grand nombre de cartons jaunes

En cas d'égalité sur les principaux critères, la Fifa prévoit dans ses règlements de départager les équipes grâce au fair-play, mesuré par le nombre d'avertissements reçus.

L\'attaquant Moussa Konate après l\'élimination du Sénégal de la Coupe du monde, le 28 juin 2018.
L'attaquant Moussa Konate après l'élimination du Sénégal de la Coupe du monde, le 28 juin 2018. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Une bien triste issue pour le Sénégal dans cette Coupe du monde. Les Lions de la Teranga sont éliminés de la compétition, jeudi 28 juin, après avoir été battu par la Colombie (1-0). Mais les Sénégalais doivent leur éviction à leur nombre de cartons jaunes. Car, avec le même nombre de points (4), la même différence de buts que la Japon (0) et le même nombre de buts marqués (4) et encaissés (4), c'est le nombre de cartons qui a scellé le destin du Sénégal.

"C'est la loi du football"

Avant d'en arriver au tirage au sort, la Fifa prévoit en effet dans ses règlements de départager les équipes avec une règle de fair-play, en fonction des avertissements reçus. Et à ce petit jeu, les Sénégalais ont perdu, plombés par 6 cartons jaunes depuis le début du tournoi contre 4 pour les équipiers d'Hiroki Sakaï.

"C'est la loi du football", n'a pu que commenter le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé. L'élimination du Sénégal prive ainsi l'Afrique d'un représentant en 8e de finale pour la première fois depuis 1982.