Coupe du monde : la France à l'heure bleue

La France a retenu son souffle et suspendu son activité cet après-midi, jeudi 21 juin, pendant près de deux heures. Partout en France, les rues se sont vidées, et les bars avec écran se sont remplis.

FRANCE 2

Même un jeudi à 17 heures, ils n'auraient raté ce match pour rien au monde. Ce 21 juin, ils étaient des centaines devant l'écran géant de Dunkerque (Nord) pour suivre le deuxième match des Bleus face au Pérou. 90 minutes d'un match difficile et chez les supporters, la tension est palpable. À Toulouse (Haute-Garonne), le patron d'une entreprise a autorisé ses employés à regarder le match. Moment de joie entre collègues lors du but de Kylian Mbappé. "Le fait que tout le monde participe et reste, c'est plutôt positif, ça contribue à l'esprit d'équipe", se réjouit un salarié au micro de France 2.

Soulagement général

Dans un bar lyonnais (Rhône), les supporters tricolores sont soulagés, la France est en huitièmes de finale. Pour les Bleus l'essentiel est assuré, même si la manière laisse à désirer. "Il va falloir encore un petit peu de travail, mais je pense que s'ils continuent sur cette lancée, ils peuvent aller loin. En tout cas, on y croit", analyse un supporter. Une parenthèse sportive après laquelle la vie peut reprendre son cours, au moins pour quelques jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un jeune supporter français assiste au match France-Pérou à Ekaterinbourg (Russie), le 21 juin 2018.
Un jeune supporter français assiste au match France-Pérou à Ekaterinbourg (Russie), le 21 juin 2018. (HECTOR RETAMAL / AFP)