Coupe du monde : "échanges", "géopolitique", "croissance", quand la compétition inspire les candidats au bac

Les épreuves du baccalauréat s'organisent en plein Mondial, sans matchs en pleine nuit, ce qui pénalise moins les fans de foot, prêts à utiliser leur passion dans les copies. 

Quelque 750 000 élèves de terminale passent leur bac, en plein Mondial 2018 de football (illustration).
Quelque 750 000 élèves de terminale passent leur bac, en plein Mondial 2018 de football (illustration). (MAXPPP)

Les candidats au baccalauréat, intéressés par le football, pourraient faire d'une pierre deux coups, en cette période de Coupe du monde. Certains reconnaissent que les rencontres en pleine journée perturbent un peu les révisions, mais d'autres comptent bien se servir de leur passion pour illustrer leurs copies. 

Une inspiration davantage qu'une distraction 

Le Mondial 2018 vous aide-t-il à passer le bac ? La question étonne certains lycéens. "À part nous empêcher de réviser...", répond un candidat au bac. Mais d'autres font vite le lien. Marion, en terminale ES au lycée Molière dans le 16e arrondissement de Paris, pense que le Mondial peut lui servir dans l'épreuve d'histoire-géographie de mardi. "Le foot est important pour la puissance économique du Brésil, croit-elle savoir, ça, on peut le mettre dans la copie." Pour Benjamin, en terminale L, la Coupe du monde permet de mieux comprendre certains enjeux géopolitiques en Russie. "En dehors des matches, on va avoir des images de la culture russe, la manière de vivre, les relations internationales, ça peut aider", indique-t-il, disposé à faire référence au football dans l'une de ses épreuves.

La Coupe peut servir d'illustration

C'est certes audacieux, mais Yannick, professeur de sciences économiques et sociales lui donne raison : "La Coupe du monde peut intervenir sur l'illustration d’une problématique sur la mondialisation, les échanges, les marchés, affirme cet enseignant. J’ai déjà vu une référence aux joueurs de foot, sur le mercato notamment, l’impact géopolitique de la Coupe du monde et sur la croissance quand on a gagné en France." Certains lycéens disent aussi prendre exemple sur le mental des joueurs pour gérer la pression pendant le bac ou bien se servir des cours de statistiques et de probabilités pour mieux jouer aux paris sportifs...

Le bac en pleine Coupe du monde football - récréation ou inspiration ? Un reportage d'Adrien Beria
--'--
--'--