Cet article date de plus de neuf ans.

Mondial de foot : la France affrontera la Suisse, l'Equateur et le Honduras en phase de poules

Quel est le profil des adversaires des Bleus ? Dans quelles conditions vont-ils jouer ces premiers matchs de la Coupe du monde brésilienne ? Les réponses de francetv info.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La Coupe du monde, présentée lors du tirage au sort organisé vendredi 6 décembre 2013, à Costa do Sauipe (Brésil). (VANDERLEI ALMEIDA / AFP)

Tirage clément pour l'équipe de France de football. A l'occasion du tirage au sort de la Coupe du monde 2014, organisé vendredi 6 décembre à Costa do Sauipe (Brésil), les Bleus ont atterri dans le groupe E. Ils affronteront, lors de la phase de poules, la Suisse, l'Equateur, et le Honduras. Ces trois pays présentent toutefois des arguments qui pourraient mettre les Bleus en difficulté.

EVN

Les joueurs de Didier Deschamps entameront leur campagne brésilienne le 15 juin, à 21 heures (heure de Paris), face au Honduras. Ils enchaîneront avec un match contre la Suisse, tête de série du groupe, le 20 juin, à 21 heures. En guise de troisième match, les Bleus défieront l'Equateur le 25 juin, à 22 heures, dans le mythique stade Maracana.

En cas de qualification, les Français affronteront en huitième de finale une équipe issue du groupe F, composé de l'Argentine, du Nigeria, de la Bosnie-Herzégovine et de l'Iran.

Que valent les adversaires des Bleus ?

"La Suisse sera forcément l'adversaire le plus difficile. Je connais moins le Honduras et l'Equateur", a reconnu Didier Deschamps sur TMC, juste après le tirage au sort. Même sentiment d'inconnu pour l'attaquant des Bleus Olivier Giroud, interrogé sur Eurosport : "C'est un tirage clément au premier abord. Maintenant, ce ne sont pas des équipes qu'on a l'habitude de jouer." 

La Suisse, les Français connaissent : ils n'ont pas perdu contre elle depuis 1992 (deux nuls, trois victoires). Le Honduras et l'Equateur, beaucoup moins. Les Bleus n'ont affronté qu'une fois l'Equateur, à Grenoble, en match de préparation de l'Euro 2008, pour une victoire 2-0. Et ils n'ont jamais rencontré le Honduras. 

Méfiance : les Equatoriens jouent en contre-attaque, ce qui ne réussit pas trop aux Bleus et ils ont impressionné l'Allemagne en match amical cet été malgré une défaite 4-2. Le Honduras paraît sur le papier un peu plus faible, même s'il a devancé le Mexique dans les qualifications nord-américaines, avec une victoire de prestige au Estadio Azteca de Mexico. 

Les circonstances leur sont-elles favorables ?

Les Bleus évitent le long déplacement dans la touffeur de Manaus, au milieu de la forêt amazonienne. La bande de Didier Deschamps dispute ses trois matchs dans une aire géographique restreinte, ce qui lui évite de longs déplacements en avion (5 000 km environ). L'Italie, par comparaison, va parcourir 9 800 km pour ses trois premières rencontres. 

Face à l'Equateur, qui a l'habitude de jouer dans la chaleur et en altitude, à Quito, la capitale, les Bleus évitent le match piège. La rencontre se déroulera à Rio de Janeiro, par temps frais (ce sera la fin de l'automne au Brésil), à un horaire clément (18 heures, heure locale) et au niveau de la mer. 

Circonstances favorables, tirage plutôt  clément... les Bleus se sont cependant montrés mesurés lors de leurs réactions immédiates. Sur TMC, Rio Mavuba a esquissé le geste de s'essuyer le front, en lâchant "ouf !". Aucun d'entre eux n'a oublié que la France n'a gagné qu'un seul de ses neuf derniers matchs de poule du Mondial...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.