Coupe du monde : à Gognies-Chaussée (Nord), une demi-finale bien particulière

À la frontière franco-belge, le cœur des supporters balançait pour la demi-finale de la Coupe du monde France-Belgique mardi 10 juillet. À Gognies-Chaussée (Nord), le village est à cheval sur les deux pays.

France 3

C'est la fête à Gognies-Chaussée (Nord), d'où s'exprime l'envoyé spécial de France 3 Benjamin Delombre, mardi 10 juillet. Au coup de sifflet final, les supporters français ont éclaté de joie. La commune, si elle est belge, est également française. La frontière la coupe en son milieu. Tout le match s'est déroulé dans une ambiance très bon enfant.

Petites chamailleries

Il y a bien eu quelques chamailleries au début de la rencontre, mais au fur et à mesure que le match avançait, les esprits se sont calmés, comme si la fébrilité d'une demi-finale d'une Coupe du monde de football gagnait jusqu'à la salle polyvalente de Gognies-Chaussée. À la fin du match, il y a des heureux, les vainqueurs français, et des déçus, les Belges, qui ont confié qu'ils allaient soutenir l'équipe de France en finale dimanche, conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ambiance avant le match France-Belgique à Tourcoing, le 9 juillet 2018.
Ambiance avant le match France-Belgique à Tourcoing, le 9 juillet 2018. (Francois Flourens / MAXPPP)