Coupe du monde : 49 personnes interpellées et 9 policiers blessés après la victoire de la France face à la Belgique

À Paris, les interventions de la police ont principalement été motivées par des jets de projectiles sur les Champs-Elysées où la foule s'était rassemblée pour célébrer la victoire de la France, a appris franceinfo auprès de la police nationale et la préfecture de police de Paris.

Un policier en faction à proximité de supporters français, à l\'Hôtel de Ville à Paris, le 10 juillet 2018.
Un policier en faction à proximité de supporters français, à l'Hôtel de Ville à Paris, le 10 juillet 2018. (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

Si la victoire des Bleus face à la Belgique en demi-finale de la Coupe du monde a donné lieu à des scènes de liesse partout en France, la soirée du mardi 10 juillet a aussi été marquée par des infractions. Selon la police nationale et la préfecture de police de Paris, jointe par franceinfo mercredi, 49 personnes ont été interpellées en France et neuf policiers ont été blessés.

Jets de déchets, dégradations...

Dans la capitale, les interventions des forces de l'ordre ont principalement été motivées par des jets de projectiles dans le secteur des Champs-Elysées où la foule s'était rassemblée pour célébrer la victoire. De leur côté, les gendarmes font état de dégâts matériels et de jets de projectiles, notamment dans l'Oise.

Dans le détail, 42 personnes ont été interpellées en zone police à travers le pays. La préfecture de police de Paris fait état, quant à elle, de 7 interpellations.