Coupe du monde 2018 : vous pensez connaître les Bleus, voici 23 anecdotes qui vont vous prouver le contraire

Pour briller au bureau ou en famille pendant le Mondial, franceinfo vous propose une anecdote pour chaque joueur de l'équipe de France.

L\'équipe de France à l\'entraînement, le 11 juin 2018 à Istra (Russie).
L'équipe de France à l'entraînement, le 11 juin 2018 à Istra (Russie). (FRANCK FIFE / AFP)

Vous n’avez pas eu le temps de lire les 400 pages que compte la biographie de Blaise Matuidi, ou les 288 de celle d’Antoine Griezmann ? Pas de panique ! Pour briller en société lors des matchs de l'équipe de France, qui affronte la Belgique en demi-finale de Coupe du monde, mardi 10 juillet, franceinfo vous propose UNE anecdote sur chacun des 23 joueurs retenus par Didier Deschamps. De quoi rabattre le caquet de votre collègue qui croit tout savoir au foot quand Steven Nzonzi va claquer un doublé contre le Danemark à l’issue du tournoi.

>> Suivez et commentez avec nous les dernières heures avant la finale France-Croatie

Hugo Lloris est pote avec Christian Estrosi

Le mariage d\'Hugo et Marine Lloris, le 6 juillet 2012 à Nice (Alpes-Maritimes).
Le mariage d'Hugo et Marine Lloris, le 6 juillet 2012 à Nice (Alpes-Maritimes). (MAXPPP)

D'origine niçoise, le gardien de l'équipe de France est un personnage récurrent du compte Twitter du maire de la ville, Christian Estrosi. Ce dernier s'affiche à ses côtés dès qu'il le peut et manque rarement son anniversaire. Il a même annoncé le mariage du gardien de l'équipe de France en 2012. Une union qu'il a bien entendu célébrée en personne.

Steve Mandanda, recruté à l'hôpital

Le gardien de l\'équipe de France Steve Mandanda, le 25 mai 2018 à Clairefontaine (Yvelines).
Le gardien de l'équipe de France Steve Mandanda, le 25 mai 2018 à Clairefontaine (Yvelines). (GERARD JULIEN / AFP)

Le portier marseillais a signé son premier contrat professionnel... sur un lit d'hôpital. De peur de le voir filer ailleurs, le club normand a dépêché ses émissaires avant sa sortie et soufflé le futur portier des Bleus à la concurrence. Mais deux versions circulent sur les raisons de son hospitalisation. Franck Sale, recruteur du Havre Athletic Club, racontait en 2014 que Mandanda était plâtré et avait eu la jambe cassée. Mais pour Pierre Foissac, lui aussi ancien recruteur du Havre, le joueur soignait une appendicite. Une chose est sûre : le portier a bien rejoint les Normands dans la foulée.

Alphonse Areola, refoulé par son propre club

Le gardien de l\'équipe de France Alphonse Areola, le 6 juin 2018, à Clairefontaine.
Le gardien de l'équipe de France Alphonse Areola, le 6 juin 2018, à Clairefontaine. (GERARD JULIEN / AFP)

Formé au PSG, Alphonse Areola a eu du mal à se faire une place et un nom au milieu des stars parisiennes. A tel point que le troisième gardien de l'équipe de France s'est fait refouler, dans sa jeunesse, par la sécurité du Parc des Princes un soir de match, comme le racontait RMC en 2012. Le jeune joueur de 19 ans a finalement dû faire enregistrer la plaque d'immatriculation de son véhicule pour avoir accès à l'enceinte.

Djibril Sidibé ne peut pas se voir en peinture

Pas très connu le latéral des Bleus ? Le défenseur a été assez déçu par la matriochka à son effigie installée dans sa chambre d'hôtel, estimant qu'elle ressemblait plus à son ancien coéquipier monégasque Fabinho (parti depuis à Liverpool). En tant qu'observateur neutre, à franceinfo, on trouve qu'il n'a pas tort.

Djibril Sidibé ne s\'est pas reconnu sur sa matriochka, mais y a trouvé une ressemblance avec son coéquipier à Monaco, le Brésilien Fabinho.
Djibril Sidibé ne s'est pas reconnu sur sa matriochka, mais y a trouvé une ressemblance avec son coéquipier à Monaco, le Brésilien Fabinho. (INSTAGRAM / DJIBRIL SIDIBE)

Raphaël Varane, l'homme qui a raccroché au nez de Zidane

Le défenseur de l\'équipe de France Raphaël Varane s\'élève au-dessus du Colombien Falcao, lors du match amical entre les deux équipes le 23 mars 2018 au Stade de France (Seine-Saint-Denis).
Le défenseur de l'équipe de France Raphaël Varane s'élève au-dessus du Colombien Falcao, lors du match amical entre les deux équipes le 23 mars 2018 au Stade de France (Seine-Saint-Denis). (FRANCK FIFE / AFP)

Au printemps 2011, alors qu'il bûchait son bac, Raphaël Varane reçoit un coup de téléphone. Au bout du fil, un certain Zinedine Zidane, alors conseiller du président du Real Madrid. "Je n'ai pas réalisé que c'était lui, je ne savais pas quoi dire, se souvient Raphaël Varane. Donc je lui ai répondu très poliment que j'étais occupé à réviser pour les examens, et je lui ai demandé de rappeler plus tard. Quand j'ai raccroché, je me suis dit 'merde !' et j'ai tout raconté à mon frère aîné. Il m'a dit que j'étais malade d'avoir raccroché au nez de Zidane !"

Samuel Umtiti, puni pour une Maserati

Samuel Umtiti au duel avec l\'Allemand Thomas Müller, le 7 juillet 2016 au stade Vélodrome de Marseille (Bouches-du-Rhône).
Samuel Umtiti au duel avec l'Allemand Thomas Müller, le 7 juillet 2016 au stade Vélodrome de Marseille (Bouches-du-Rhône). (PIXXMIXX / PIXATHLON / SIPA)

Élève modèle du centre de formation de l'Olympique Lyonnais, le surdoué de Ménival n'est pas réputé pour ses écarts de conduite. Mais Samuel Umtiti s'est tout de même pris un savon mémorable de son capitaine, Maxime Gonalons, à l'automne 2013. Au lendemain d'une défaite piteuse à Ajaccio (2-1), le joueur s'était fait livrer une Maserati immatriculée "Sam 23" au centre d'entraînement, sous les yeux des supporters. "Je n'aurais jamais dû recevoir cette voiture au club", avait-il reconnu.

Benjamin Mendy, l'homme qui lit son avenir dans les Snickers

Le défenseur latéral des Bleus Benjamin Mendy lors du match amical contre l\'Italie, le 1er juin 2018 à Nice (Alpes-Maritimes).
Le défenseur latéral des Bleus Benjamin Mendy lors du match amical contre l'Italie, le 1er juin 2018 à Nice (Alpes-Maritimes). (MASSIMILIANO FERRARO / NURPHOTO)

Son avenir en Bleu était écrit sur un paquet de Snickers. Comme le racontait son coéquipier Giannelli Imbula en mars sur BeIN Sports, l'entraîneur argentin de l'Olympique de Marseille, Marcelo Bielsa, avait "ramené un paquet de Snickers" un jour à l'entraînement. "Dessus, il avait écrit : 'Benjamin Mendy, tu vas faire la Coupe du monde en 2018.' Et il m'a dit de lui donner", avait-il raconté. Une prédiction vérifiée, malgré une grave blessure au genou en 2017.

Benjamin Pavard, sosie officiel d'Adrien Rabiot

Le défenseur des Bleus Benjamin Pavard à son arrivée à Clairefontaine (Yvelines) avant la préparation à la Coupe du monde, le 4 juin 2018.
Le défenseur des Bleus Benjamin Pavard à son arrivée à Clairefontaine (Yvelines) avant la préparation à la Coupe du monde, le 4 juin 2018. (FRANCK FIFE / AFP)

Adrien Rabiot n'a pas été sélectionné pour la Coupe du monde. Le milieu de terrain du PSG pourra cependant se consoler avec la présence de son sosie officiel. "Avant, avec les Espoirs, on me confondait avec Adrien Rabiot, racontait Benjamin Pavard à France Football en mars. Un jour, pendant un rassemblement au Mans, je passe devant des supporters à la sortie de notre hôtel et là j’entends : 'Eh Rabiot !' Je regarde, mais je passe sans m’arrêter et là j’entends : 'Mais il a la grosse tête, Rabiot !', c’était assez drôle."

Presnel Kimpembe, le boute-en-train

Presnel Kimpembe, défenseur des Bleus, à son arrivée à Clairefontaine (Yvelines), le 4 juin 2018.
Presnel Kimpembe, défenseur des Bleus, à son arrivée à Clairefontaine (Yvelines), le 4 juin 2018. (FRANCK FIFE / AFP)

Le défenseur central du PSG est le petit rigolo de la bande. La preuve avec cette vidéo où il fait boire de l'alcool à Kylian Mbappé dans une mini-coupe de la Ligue ou cette vanne bien sentie sur Paul Pogba. En avril, il s'était aussi payé un journaliste de RMC qui critiquait sa coiffure. "Pas de ma faute si tu as un début de calvitie mon pote", avait-il balancé.

Adil Rami, alerte à Monaco

Promis au banc de touche en Russie, le Marseillais est la touche people de la liste de Didier Deschamps. Depuis leur rencontre au Grand Prix de formule 1 de Monaco, le joueur file le parfait amour avec... Pamela Anderson. La star d'Alerte à Malibu a même emménagé dans la cité phocéenne pour se rapprocher de son footballeur.

Lucas Hernandez, el jugador frances

Lucas Hernandez, latéral des Bleus, lors du match amical France-Italie à Nice (Alpes-Maritimes), le 1er juin 2018.
Lucas Hernandez, latéral des Bleus, lors du match amical France-Italie à Nice (Alpes-Maritimes), le 1er juin 2018. (LORIS ROSELLI / NURPHOTO)

Le latéral de l'Atlético Madrid est né à Marseille, mais a passé presque toute son enfance en Espagne, au point qu'il maîtrise mieux la langue de Cervantès que celle de Molière. Extrait d'une interview au Parisien : "C’est vrai aussi que je parle mieux espagnol que français. J’ai un peu l’accent comme vous pouvez le voir. Tout ça est vrai, mais ça n’empêche pas que mon pays, c’est la France et que c’est une fierté pour moi de défendre le maillot bleu." Une proximité avec l'Espagne qui a failli faire pencher la balance au moment de choisir sa sélection. Certains médias espagnols ont ainsi annoncé en mars que le joueur hésitait à rejoindre la Roja. Heureusement, il a préféré enfiler le maillot bleu.

N'Golo Kanté, ne dites pas qu'il est petit

N\'Golo Kanté lors du premier match de l\'Euro contre la Roumanie, le 10 juin 2016 au Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
N'Golo Kanté lors du premier match de l'Euro contre la Roumanie, le 10 juin 2016 au Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (JEAN MARIE HERVIO / DPPI MEDIA / AFP)

Non, le petit milieu de terrain de Chelsea n’est pas le plus petit joueur de la compétition. Avec son mètre soixante-huit, il toise Alberto Quintero (Panama) et Yahia Al-Shehri (Arabie saoudite) de trois centimètres. A noter que tous les plus petits joueurs de la compétition sont des milieux de terrain.

Steven Nzonzi, "El Pulpo"

Le milieu de terrain des Bleus Steven Nzonzi lors d\'un match amical face au pays de Galles, le 10 novembre 2017, au Stade de France.
Le milieu de terrain des Bleus Steven Nzonzi lors d'un match amical face au pays de Galles, le 10 novembre 2017, au Stade de France. (FRANCK FIFE / AFP)

Son petit surnom, c’est "la Pieuvre", ''el Pulpo" pour la presse espagnole. Il sera le deuxième milieu de terrain international affublé d’un tel surnom pour son activité sur le terrain, après Patrick Vieira. Avec 10,7 km parcourus par match en moyenne, le Sévillan figure au sommet des marathoniens du championnat espagnol.

Blaise Matuidi, pas une seconde à perdre

Le milieu de terrain des Bleus Blaise Matuidi lors du match amical face à l\'Irlande, le 28 mai 2018 au Stade de France. 
Le milieu de terrain des Bleus Blaise Matuidi lors du match amical face à l'Irlande, le 28 mai 2018 au Stade de France.  (FRANCK FIFE / AFP)

Le secret du milieu supersonique de la Juventus, c’est de savoir saisir chaque instant pour récupérer. Comme lorsqu’il effectue un stage pour valider son BEP vente, alors qu’il n’est qu’un espoir du centre de formation de Troyes. Son maître de stage ne supporte pas qu’il s’assoie systématiquement entre deux clients. "L’intéressé rétorquait qu’il devait tout donner aux entraînements, et se reposer un maximum le reste du temps, précisant qu’il ne dérogerait pas à cette règle", raconte dans la presse locale Francis Boudin, patron du centre de formation de Troyes. Ce dernier lui a donné raison… et trouvé un stage avec un encadrant plus conciliant.

Paul Pogba, l'ultime mauvais perdant

Paul Pogba s\'installe sur le banc de l\'équipe de France avant un match amical contre la Colombie, le 23 mars 2018 au Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
Paul Pogba s'installe sur le banc de l'équipe de France avant un match amical contre la Colombie, le 23 mars 2018 au Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (FRANCK FIFE / AFP)

Le seul joueur capable de se brouiller avec ses amis pour une partie de Uno. Ecoutez le récit de Kurt Zouma, solide défenseur central, non retenu pour ce Mondial : "Au Uno par exemple, il n'aime pas perdre. Il est toujours le même qu'avant, il n'a pas changé. L'autre jour, j'étais chez lui et je l'ai battu. Il était tellement en colère ! Il ne voulait plus que je revienne. Il m'a dit : 'Ne reviens plus chez moi !' Je lui ai dit : "Mon pote, s'il te plaît, c'est juste du Uno !"

Corentin Tolisso, presque Stéphane Plaza

Le milieu de terrain Corentin Tolisso prend la parole durant une conférence de presse, le 14 juin 2017, à Clairefontaine (Yvelines). 
Le milieu de terrain Corentin Tolisso prend la parole durant une conférence de presse, le 14 juin 2017, à Clairefontaine (Yvelines).  (FRANCK FIFE / AFP)

Bachelier ES avec mention, le gamin d'Amplepuis (Rhône) avait un projet professionnel bien arrêté s'il n'avait pas réussi à percer dans le football. "Il pensait même devenir agent immobilier", racontait sa mère au Progrès. Il est vrai que le jeune Lyonnais a toujours eu une bonne vision des espaces.

Thomas Lemar, poids plume

Le milieu de terrain des Bleus Thomas Lemar lors du match amical France-Colombie, le 23 mars 2018 au Stade de France (Saint-Denis).
Le milieu de terrain des Bleus Thomas Lemar lors du match amical France-Colombie, le 23 mars 2018 au Stade de France (Saint-Denis). (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Avec ses 58 kg tout mouillé, le Monégasque est le joueur le plus léger de la compétition, selon L'Équipe. Le virevoltant milieu de terrain pèse presque deux fois moins que le défenseur central anglais Harry Maguire, 100 kg sur la balance. Globalement, l'équipe de France figure, elle, dans le ventre mou (19e sur 32), avec 76 kg en moyenne contre 81 kg pour l'Allemagne, équipe la plus costaude de la compétition.

Nabil Fekir, le Gone qui a failli les rendre verts

Nabil Fekir, meneur de jeu des Bleus, lors du match France-Irlande, le 28 mai 2018 au Stade de France.
Nabil Fekir, meneur de jeu des Bleus, lors du match France-Irlande, le 28 mai 2018 au Stade de France. (FRANCK FIFE / AFP)

Adulé à Lyon, Nabil Fekir a bien failli ne jamais porter le maillot de l'OL mais celui de... Saint-Etienne, le rival honni. Arrivé à l'âge de 12 ans au centre de formation du club, le gaucher, jugé trop petit et pas assez performant, n'est pas conservé deux ans plus tard. Pendant quatre ans, il écume les clubs de la banlieue lyonnaise – Vaulx-en-Velin, Saint-Priest – jusqu'à taper dans l'œil de l'AS Saint-Etienne. Seulement voilà, le club san-priod est partenaire de l'OL. Son coach passe un coup de fil aux recruteurs lyonnais, qui rattrapent le joueur par la manche. Ironie de l'histoire, l'AS Saint-Priest est désormais lié à l'ASSE. "C’est sûr que si c’était aujourd’hui, on n’appellerait pas l’OL…", confie l'ancien coach de Fekir au Parisien.

Antoine Griezmann, spice boy

Antoine Griezmann, le 1er juin 2018 à Nice (Alpes-Maritimes).
Antoine Griezmann, le 1er juin 2018 à Nice (Alpes-Maritimes). (MASSIMILIANO FERRARO / NURPHOTO / AFP)

L’attaquant français copie méthodiquement son idole, David Beckham : "Je joue en manches longues parce que lui le faisait, j’ai aussi pris son numéro, le 7", expliquait-il à GQ en 2016. Différence de taille : sa compagne, Erika, n’a pas encore poussé la chansonnette dans un girls band. Mais envisage de lancer sa propre marque de mode… comme Posh Spice !

Kylian Mbappé, jeunot mais pas trop

Kylian Mbappé, auteur du but tricolore face aux Etats-Unis, samedi 9 juin 2018 au Groupama Stadium de Décines (Rhône).
Kylian Mbappé, auteur du but tricolore face aux Etats-Unis, samedi 9 juin 2018 au Groupama Stadium de Décines (Rhône). (JEFF PACHOUD / AFP)

À quelques jours près, Kylian Mbappé n’est pas le plus jeune joueur du Mondial. Il est battu de quinze jours par le milieu australien Daniel Arzani. Avec ses 19 printemps, le supersonique attaquant français demeure très, très loin du record établi par le Nord-Irlandais Norman Whiteside, avec 17 ans, un mois et dix jours lors du Mondial 1982.

Olivier Giroud, la grosse tête

Olivier Giroud célèbre son but lors d\'un match contre l\'Irlande au Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 28 mai 2018.
Olivier Giroud célèbre son but lors d'un match contre l'Irlande au Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 28 mai 2018. (STEPHANE ALLAMAN / DPPI / AFP)

C’est le joueur français qui a poussé le plus loin ses études. Il est titulaire d’un bac ES et a fait deux ans de Staps. Jusqu’à son transfert à Montpellier, il usait ses fonds de culotte sur les bancs de la fac de Grenoble. Manque de pot, la réforme LMD est passée par là : "J’ai un niveau Deug, qui ne vaut rien, mais bon."

Ousmane Dembelé, bzzzzzz

Ousmane Dembelé, l\'ailier de l\'équipe de France, fête son but face à l\'Italie, le 1er juin 2018 à l\'Allianz Riviera de Nice (Alpes-Maritimes).
Ousmane Dembelé, l'ailier de l'équipe de France, fête son but face à l'Italie, le 1er juin 2018 à l'Allianz Riviera de Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)

Mohammed Ali était surnommé "la guêpe", Lionel Messi "la puce" et pour Ousmane Dembelé, ce sera "le moustique". Pour son coéquipier en club, Samuel Umtiti, ce surnom s’impose "au vu de sa vitesse et de son visage fin". Sa capacité à tromper l’adversaire par des crochets imprévisibles rappelle également le moustique qui vous empêche de dormir à une heure indue de la nuit.

Florian Thauvin, cheveu rien savoir 

L\'attaquant de l\'OM et de l\'équipe de France Florian Thauvin lors d\'une conférence de presse à Clairefontaine, le 7 juin 2018 à Clairefontaine (Yvelines).
L'attaquant de l'OM et de l'équipe de France Florian Thauvin lors d'une conférence de presse à Clairefontaine, le 7 juin 2018 à Clairefontaine (Yvelines). (JACQUES DEMARTHON / AFP)

L’attaquant marseillais s’est calmé capillairement après avoir expérimenté des coupes qui auraient fait pâlir Paul Pogba. De son propre aveu, au Parisien en 2014, les photos de son adolescence sont limite irregardables : "J'avais 14 ans, à Châteauroux, je m'étais inspiré de Cristiano Ronaldo, avec la mèche longue derrière." De ça donc.