Coupe du monde 2018 : le sélectionneur sud-coréen a fait porter à ses joueurs de faux numéros pour tromper les observateurs

"Il est très difficile pour les Occidentaux de différencier les Asiatiques, c'est la raison pour laquelle nous avons fait cela", a expliqué Shin Tae-yong pour justifier son subterfuge.

Le sélectionneur de la Corée du Sud, Shin Tae-yong, lors d\'une conférence de presse, à Nizhny Novgorod (Russie), le 17 juin 2018.
Le sélectionneur de la Corée du Sud, Shin Tae-yong, lors d'une conférence de presse, à Nizhny Novgorod (Russie), le 17 juin 2018. (DIMITAR DILKOFF / AFP)

Il voulait maintenir le secret jusqu'au bout. Le sélectionneur de la Corée du Sud Shin Tae-yong a révélé, dimanche 17 juin, avoir fait porter à ses joueurs des "faux" numéros de maillot pendant les matches de préparation. Objectif : tromper ses futurs adversaires au Mondial, à commencer par la Suède que les Guerriers Taeguk affrontent lundi.

"Très difficile pour les Occidentaux de différencier les Asiatiques"

Hormis la star de l'équipe on Heung-min et le capitaine Ki Sung-yueng, "tous les autres (joueurs) portaient des numéros un peu déroutants", a annoncé le sélectionneur sud-coréen lors d'une conférence de presse à 24 heures du match contre la Suède.

"Il est très difficile pour les Occidentaux de différencier les Asiatiques, c'est la raison pour laquelle nous avons fait cela", a expliqué Shin Tae-yong pour justifier son subterfuge. Une stratagème plutôt bien vu car le Suédois Lasse Jacobsson, a été pris la main dans le sac en train "d'espionner" les futurs adversaires des "Blagult" (Bleu et Jaune) en Autriche : il avait loué une maison près de Salzbourg à proximité du lieu de préparation des Sud-Coréens.