Coupe du Monde 2018 : la montée en puissance de Griezmann, la faillite de l'Amérique du Sud

Pierre-Marie Descamps, journaliste spécialisé, revient sur les qualifications de la France et de la Belgique en demies-finale du Mondial.

Voir la vidéo
FRANCE 3

La France a survécu au match de tous les dangers face à l'Uruguay, et c'est dans l'adversité que cette équipe a montré son plus beau visage depuis le début de la compétition. "C'est une victoire finalement logique", indique Pierre-Marie Descamps, journaliste sport de la rédaction de France 3. "La France a eu finalement deux chances, la première est de marquer relativement tôt. La deuxième c'est qu'il n'y ait pas eu Cavani en face", analyse-t-il.

L'hégémonie européenne

Place maintenant à la demi-finale contre la Belgique, avec un Antoine Griezmann qui "fait une Coupe du Monde ascensionnelle". "Il est l'homme important, même s'il n'est pas encore le grand Griezmann", explique le spécialiste. Par ailleurs, on note l'élimination des équipes sud-américaines, une première à ce stade de la compétition. "On sait que c'est une équipe européenne pour la quatrième fois consécutive qui va gagner cette Coupe du Monde", rappelle Pierre-Marie Descamps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Antoine Griezmann est félicité par Didier Deschamps, le 6 juin 2018, après sa sortie lors du match face à l\'Uruguay, à Nijni Novgorod (Russie).
Antoine Griezmann est félicité par Didier Deschamps, le 6 juin 2018, après sa sortie lors du match face à l'Uruguay, à Nijni Novgorod (Russie). (DIMITAR DILKOFF / AFP)