Coupe du monde 2018 : la France a tremblé

La France a tremblé lors de la finale de la Coupe du monde 2018, que ce soit psychologiquement ou physiquement. Explications.

France 3

À chaque fois que les footballeurs français ont marqué, les sismographes de l'Observatoire des sciences de la terre de Strasbourg (Bas-Rhin) ont enregistré des mini-secousses. Au premier but français, il était 17h18. À ce moment-là précisément, il paraît que la terre a tremblé. C'est en tout cas scientifiquement prouvé. "On a l'enregistrement des vibrations du sol enregistré par des sismomètres installés dans la ville de Zagreb et dans la ville de Strasbourg", explique Jérôme Vergne, sismologue.

Autour de 2 hertz

Et de poursuivre : "On a un mouvement moyen du sol assez faible et de temps en temps des mouvements plus importants qui correspondent pour Strasbourg a chacun des buts de l'équipe de France et pour Zagreb, au premier but de l'équipe croate." La fréquence à laquelle on observe ces signaux est autour de 2 hertz, soit la fréquence moyenne à laquelle sautent les gens, qui correspond à deux sauts par seconde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les supporters français dans la fan zone du Champs de Mars, à Paris, pendant la finale de la Coupe de monde entre la France et la Croatie, le 15 juillet 2018.
Les supporters français dans la fan zone du Champs de Mars, à Paris, pendant la finale de la Coupe de monde entre la France et la Croatie, le 15 juillet 2018. (MARIE MAGNIN/HANS LUCAS)