Coupe du monde 2018 : la déception des Belges

À Bruxelles, les supporters des Diables rouges n'ont pas caché leur déception à l'issue de la rencontre du mardi 10 juillet, égratignant au passage le style de jeu de leurs adversaires.

France 2

Mercredi 11 juillet, le réveil est douloureux à Bruxelles : "Le chagrin des Belges" s'affiche en une des journaux. Il flotte comme un sentiment d'inachevé. "J'ai eu du mal à dormir, confesse un homme. Je pense qu'ils auraient pu le faire". Ils ont cru à la victoire hier. En première période, la Belgique domine, sans marquer. Les noir/jaune/rouge sont confiants à la mi-temps : "On est tendus, mais ça va le faire", pensaient-ils.

Une troisième place ?

Mais à la reprise, les visages se tendent. À la 51e minute, c'est la douche froide. Le rêve s'éloigne, et au coup de sifflet final, la tristesse inonde la fanzone : "C'était à notre tour cette fois-ci, on devait la gagner !", estime un supporter. Pour ce jeune homme, "On a perdu, mais dans le coeur on a gagné ! Quel match !", s'exclame-t-il, soutenu par ses amis qui hurlent en choeur. Les supporters belges sont fair-play, et bons perdants : "Je suis français, ma femme est belge, et ce soir, c'est une belle victoire, mais j'y vais sur la pointe des pieds, parce qu'à la maison, ça va être costaud", plaisante un quinquagénaire fan des Bleus. Les Belges joueront samedi soir en petite finale pour tenter de décrocher une 3e place au mondial. Ce serait leur record, et un joli lot de consolation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des supporters belges dans les gradins du stade de Saint-Petersbourg, après la défaite de leur équipe, le 10 juillet 2018.
Des supporters belges dans les gradins du stade de Saint-Petersbourg, après la défaite de leur équipe, le 10 juillet 2018. (FRANCOIS XAVIER MARIT / AFP)