Allemagne - Angleterre : ce choc tant attendu

L'Allemagne retrouve l'Angleterre en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Un nouvelle confrontation entre les deux équipes après la finale de 1966 et la demi-finale de 1990. L'Argentine est opposée au Mexique.

(Radio France © France Info)
  • Allemagne - Angleterre à Bloemfontein à 16 heures

    Cet après-midi, la pelouse de Bloemfontein va accueillir un peu plus qu'un match de foot. Une rencontre toujours tendue entre l'Angleterre et l'Allemagne.
    _ Deux équipes qui se sont régulièrement affrontées sur les terrains. Le gardien anglais David James a d'ailleurs expliqué comprendre la " portée historique " du match, même si pour lui "c'est un autre match de foot".

    Difficile de trouver un favori, même si l'Allemagne s'est montrée plus convaincante que l'Angleterre lors des phases de poule. Pour l'Allemand Michael Ballack, forfait pour le Mondial, une Angleterre expérimentée a une "grosse marge" de progression alors que la jeune formation de Joachim Löw "a régressé" depuis son feu d'artifice en ouverture sur l'Australie (4-0). De quoi, judicieusement, mettre un peu de pression sur les "Threes Lions".

    Ce choc a régulièrement tourné en faveur de la Mannschaft. C'est d'ailleurs à l'issue d'une défaite, en demi-finale du mondial de 1990, que l'attaquant Gary Linecker avait eu cette phrase désormais célèbre : "Le football est un sport qui se joue à 11 contre 11 et, à la fin, les Allemands gagnent toujours."

    • Argentine - Mexique à Johannesburg à 20 h 30

    Comme un parfum de revanche dans cette rencontre entre l'Argentine et le Mexique. En 2006, les premiers avaient éliminés les seconds à ce stade de la compétition (2-1 après prolongations).

    Une revanche à laquelle les Mexicains n'osent pas rêver. Les Mexicains ont terminé deuxième de leur groupe alors que les Argentins ont terminé tranquilles premiers, dans un groupe il est vrai plutôt facile.

    Cette rencontre fera office de vrai test pour les hommes de Diego Maradonna. Lionel Messi est flamboyant. Juan Sebastian Veron, âgé de 35 ans, a les clés du jeu et a su calmer les doutes autour de sa sélection. A l'Argentine désormais de prouver qu'elle a les moyens de son ambition : remporter une nouvelle coupe du monde.