VIDEO. Mondial 2019 : "L'équipe de France a les armes pour remporter ce match", affirme Lilian Thuram

L'ancien champion du monde attend le quart de finale qui opposera vendredi soir la France aux États-Unis avec impatience. 

RADIO FRANCE

Les Bleues affrontent les Etats-Unis vendredi 28 juin au Parc des Princes pour une place en demi-finale de la Coupe du monde féminine de football. Comme beaucoup de Français, Lilian Thuram, champion du monde de foot en 1998, va regarder le match devant sa télé. "C'est un vrai spectacle," s'est réjouit sur franceinfo l'ancien défenseur de l'équipe de France.

franceinfo : Les Américaines ont obtenu trois titres mondiaux, marqué 20 buts et n'en ont encaissé qu'un seul lors de cette compétition. Peut-on les battre ?

Lilian Thuram : L'équipe américaine est très forte, avec des grosses individualités, c'est une vraie équipe. Bien sûr qu'on a une chance. D'abord, nous sommes à la maison, il y a une très bonne équipe de France, il y a beaucoup de joueuse avec beaucoup d'expérience. Lyon [club dont sont issues sept joueuses de l'équipe de France] est peut-être la meilleure équipe au monde, et j'espère que ce soir elle va gagner. Je pense que l'équipe de France a les armes pour remporter ce match.

Depuis quand regardez-vous les femmes jouer au foot ?

C'est un vrai spectacle. Je connais les joueuses depuis très longtemps puisque, quand j'étais en équipe de France, nous étions à Clairefontaine et depuis 1999, notamment grâce à Aimé Jacquet, il y a un centre de formation des filles à Clairefontaine. Donc je les ai connues très jeunes, elles venaient comme les jeunes garçons nous demander des maillots. J'ai une très grande amitié avec Laura Georges, que j’ai rencontrée à cette époque-là. Elle me demandait des conseils de placement parce qu'elle jouait au même poste que moi.

Pourquoi ne faut-il pas comparer les filles et les garçons dans le football ?

Il faut comparer mais cela dépend ce que l'on compare. Très souvent vous entendez des personnes qui vous disent que c'est lent, c'est moins physique. C'est à dire qu'il y aurait une norme chez les garçons et qu'il faudrait que les filles jouent exactement comme les garçons. Je pense que ce n'est pas ce qu'il faut faire. Après, comparer les primes en sélection, je pense que c'est quelque chose de très intelligent. C'est une vraie réflexion à mener. Cette Coupe du monde doit nous interpeller sur l'égalité entre les hommes et les femmes. Je trouve que les Américaines sont très courageuses de porter plainte pour pouvoir toucher la même chose que les garçons.

Les matchs font de fortes audiences. Est-ce qu'il y a quelque chose de 1998 qui se passe à nouveau ?

Oui un petit peu. Vous avez la Coupe du monde à la maison. Il y a quand même beaucoup de médias qui parlent de cette coupe du monde donc ça ne m'étonne pas qu'il y ait des personnes qui découvrent cette équipe de France.

Lilian Thuram, champion du monde de foot en 1998, le 28 juin 2019 sur franceinfo.
Lilian Thuram, champion du monde de foot en 1998, le 28 juin 2019 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)