Un jour, une joueuse : Lana Clelland, la botte secrète de l’attaque écossaise

La buteuse de la Fiorentina est une des rares joueuses de la sélection écossaise à exercer ses talents en dehors de la Grande-Bretagne.

À chaque jour du Mondial féminin de football, sa joueuse. Mercredi 19 juin, alors que l’Écosse affronte l’Argentine à partir de 21 heures dans le groupe D, la consultante foot de franceinfo Nadia Benmokhtar nous parle de Lana Clelland. Cette buteuse de la Fiorentina (Italie) est l'une des rares joueuses de la sélection écossaise à exercer ses talents en dehors de Grande-Bretagne.

Née à Perth, comme sa coéquipière en sélection Lisa Evans, Lana Clelland joue d’abord dans des équipes de garçons avant de rejoindre une formation féminine à l’âge de 12 ans. Avec les Letham Girls, elle gagne son premier match 12-0 en inscrivant… 12 buts. La carrière de Lana Clelland est lancée.

Meilleure buteuse du championnat

Ses premiers pas en séniors se font chez les Rangers où elle reste trois saisons avant de faire un bail similaire avec les Spartans, toujours en élite féminine écossaise. C’est au mercato d’hiver 2014 que l’attaquante rejoint le club italien de Bari. L’acclimatation en série A féminine se fait très rapidement puisque, dès sa première saison, elle inscrit 12 buts en 16 rencontres. En 2017, Lana Clelland marque encore plus les esprits en terminant meilleure buteuse du championnat. Elle imite ainsi sa compatriote Rose Reilly auteure d’une performance similaire dans les années 1970.

Après une saison 2017-2018 perturbée par une blessure, elle fait actuellement le bonheur de la Fiorentina. Présente en sélection nationale dans toutes les catégories depuis les U15, Lana Clelland fait partie de cette nouvelle génération qui a offert à l’Écosse ses premières qualifications en tournois internationaux officiels comme  l’Euro 2017 ou la Coupe du monde 2019. Un Mondial où elle a déjà montré la qualité de sa frappe avec un superbe but contre le Japon.

L\'attaquante écossaise Lana Clelland.
L'attaquante écossaise Lana Clelland. (CAPTURE D'ÉCRAN)