Mondial 2019 : pour rivaliser avec Wendie Renard dans le jeu aérien, les Norvégiennes s'entraînent... avec un colosse de leur staff

Après la performance de Wendie Renard, auteure d'un doublé lors du match d'ouverture, l'équipe scandinave a mis à contribution son chargé de presse de 1,96 mètre pour se préparer à affronter la défenseuse des Bleues dans le jeu aérien.

La défenseuse de l\'équipe de France Wendie Renard, lors du match France-Corée du Sud, au Parc des Princes à Paris, le 7 juin 2019. 
La défenseuse de l'équipe de France Wendie Renard, lors du match France-Corée du Sud, au Parc des Princes à Paris, le 7 juin 2019.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

"On sait que ce sera de toute façon une menace, mais au moins on a un plan pour pouvoir nous défendre sur les ballons arrêtés". Pour affronter le redoutable jeu de tête de Wendie Renard lors du choc du groupe A face à la France mercredi, le coach de la sélection norvégienne Martin Sjögren, a sorti les grands moyens en proposant un entraînement un peu particulier à ses joueuses. 

Lundi 10 juin, il a invité le chargé de presse de leur équipe, Terje Skeie, à tirer quelques coups de tête. Du haut de son 1,96 mètre, il a campé le rôle de la plus grande joueuse française (1,87 mètre), auteure d'un doublé de la tête lors du match d'ouverture face à la Corée du Sud vendredi dernier, histoire de familiariser les scandinaves à contrer la défenseuse de l'Olympique lyonnais, rapporte la chaîne norvégienne TV2. "Il lui ressemble, non ? On avait même pensé lui mettre une perruque", a plaisanté le coach de la sélection norvégienne sur TV2 avant de tenter de se rassurer : "Nous avons de bien meilleures joueuses de tête que la Corée du Sud et nous sommes meilleurs en un contre un"

Les deux équipes favorites du groupe A s'affronteront mercredi soir à Nice (21 heures). L'occasion pour la Norvège de vérifier l'efficacité de sa méthode d'entraînement.