Coupe du monde : Lucie Brasseur croit en l'avenir du football féminin

Alors que l'équipe de France est parfaitement rentrée dans son mondial en remportant son premier match 4 buts à 0, la romancière et journaliste Lucie Brasseur évoque, sur le plateau du Soir 3, les nombreux défis qui attendent le football féminin.

France 3

"Quel match et quel bonheur de voir des tribunes colorées avec des familles, des enfants dans une bonne ambiance. C'était assez fabuleux de sentir ces énergies". C'est avec enthousiaste que la romancière et journaliste Lucie Brasseur revient sur le match d'ouverture de la Coupe du monde de football féminin en France. Alors que c'est la première fois que la Coupe du monde féminine est organisée en France, les Bleues ont une grosse pression. "Elles ont conscience qu'elles sont des icônes, presque des modèles, pour certaines petites filles qui se projettent en elles", explique-t-elle.

"Un titre de championne du monde en France pourrait tout changer"

Lucie Brasseur livre une enquête sur le foot féminin dans son ouvrage #Mefoot aux éditions Du Reve. Il s'agit d'une plongée dans le machisme et les stéréotypes. Selon elle, le foot féminin est "l'un des derniers creusets d'inégalités". Le ballon d'Or masculin qui a été gagné en décembre dernier gagne huit millions d'euros par an. Pour la première fois, une joueuse féminine a reçu un ballon d'Or en décembre dernier. Cette joueuse gagne 400 000 euros. "Bien sûr les sommes sont colossales, mais c'est symbolique", indique Lucie Brasseur. Toutes les joueuses le diront : quand on est une femme, il faut se battre beaucoup plus que quand on est un homme. "Il y a quand même quelque chose d'extraordinaire qui est en train de se passer en 2019 (...) pour la première fois l'équipe de France féminine a son propre maillot. Un titre de championne du monde en France pourrait tout changer", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les joueuses de l\'équipe de France de football lors d\'un entraînement au Parc des Princes (Paris) avant le match d\'ouverture de la Coupe du monde 2019.
Les joueuses de l'équipe de France de football lors d'un entraînement au Parc des Princes (Paris) avant le match d'ouverture de la Coupe du monde 2019. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)