Coupe du monde féminine : des billets pour le quart de finale France-Etats-Unis mis en vente à 10 000 euros

Des détenteurs de billets pour le match qui se déroulera au Parc des Princes, vendredi, les revendent en ligne à des prix exorbitants.

Les footballeuses de l\'équipe de France célèbrent leur victoire en huitième de finale face au Brésil, le 23 juin 2019, au Stade Océane, au Havre.
Les footballeuses de l'équipe de France célèbrent leur victoire en huitième de finale face au Brésil, le 23 juin 2019, au Stade Océane, au Havre. (LUCY NICHOLSON / REUTERS)

L'Américaine Megan Rapinoe a promis "du grand spectacle". Les fans de foot qui n'ont pas encore de billet pour France-Etats-Unis, le quart de finale le plus attendu de la Coupe du monde féminine, devront casser leur tirelire. Sur le site américain Stubhub, bourse d'échanges de billets, les places se revendent au prix fort, entre 449 et 10 000 euros la place, mardi 25 juin, pour le match prévu vendredi.

Lors de la dernière Coupe du monde féminine, en 2015 au Canada, des billets s'étaient déjà échangés sur le marché secondaire sans jamais atteindre ces prix. Le quart de finale Etats-Unis-Chine s'échangeait pour 165 dollars (145 euros). Les billets les plus chers, pour la finale Etats-Unis-Japon, avaient eux atteint 368 dollars (322 euros), rapelle ESPN (en anglais).

Ces prix de revente dépassent très largement ceux des autres quarts de finale. Les billets pour le Norvège-Angleterre de jeudi, au Stade Océane du Havre, sont disponibles à partir de 25 dollars et ne dépassent pas 149 dollars, sur le même site d'échanges. Pour samedi, Allemagne-Suède, l'autre choc des quarts, grimpe tout de même à 999 euros.