Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Au stade avec Olivier Gazengel, speaker de l’AF Virois, contre Nantes

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
En Coupe de France, le club amateur de Vire affrontait Nantes, compétiteur de Ligue 1, le 7 janvier dernier. Le speaker de l’AF Virois, Olivier Gazengel, était présent pour animer le stade. Brut l’a suivi dans les coulisses de cette rencontre.
VIDEO. Au stade avec Olivier Gazengel, speaker de l’AF Virois, contre Nantes En Coupe de France, le club amateur de Vire affrontait Nantes, compétiteur de Ligue 1, le 7 janvier dernier. Le speaker de l’AF Virois, Olivier Gazengel, était présent pour animer le stade. Brut l’a suivi dans les coulisses de cette rencontre. (Brut.)
Article rédigé par Brut.
France Télévisions
En Coupe de France, le club amateur de Vire affrontait Nantes, compétiteur de Ligue 1, le 7 janvier dernier. Le speaker de l’AF Virois, Olivier Gazengel, était présent pour animer le stade. Brut l’a suivi dans les coulisses de cette rencontre.

C’est le départ pour le grand soir, le grand jour, le match AF Virois-Nantes au Stade Michel d'Ornano. 60 km pour se faire un après-midi et une soirée de plaisir”, sourit Olivier Gazengel. Le speaker de Vire se prépare pour le match de sa “vie”, comme il le décrit. Son club amateur affronte Nantes, au stade de Caen. Supporter des deux équipes, il porte ce jour-là les écharpes des deux clubs. 

“Match de Normand, temps de Normand”

Le rôle d’un speaker, c’est de présenter les équipes et d’essayer de mettre un peu d’ambiance dans le stade. Comme les professionnels, sauf qu’on est des amateurs”, explique Olivier Gazengel. Arrivé sur place, il s’exclame: “C’est vrai que c’est un vrai temps de Normand. Match de Normand, temps de Normand.

Pas de stress pour le speaker avant de commencer son travail, même une heure avant le coup d’envoi. Mais le club Virois ne remportera pas le match, qui perd 2 buts à 0. “Bien voilà, la fête est finie ou presque. Un petit peu de regrets sur une ou deux occasions, mais bon, voilà, je pense qu’il fallait que l'aventure s'arrête. Elle s'arrête contre le tenant du titre”, explique Olivier. “J'aurais bien aimé que Vire mette un but quand même, mais bon, ça ne s'est pas fait, c'est dommage. Ça sera pour la prochaine fois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.