DIRECT. Le Stade rennais accueilli en héros après sa victoire en Coupe de France

Les fans du Stade rennais sont rassemblés sur l'esplanade Charles de Gaulle pour acclamer leurs joueurs comme des héros, au lendemain de leur retentissante victoire face au PSG en finale de la Coupe de France.

Julien Stéphan (à droite) et Olivier Létang, respectivement entraîneur et directeur sportif du Stade rennais, présentent la Coupe de France à leurs supporters, sur l\'esplanade Charles de Gaulle à Rennes, dimanche 28 avril 2019.
Julien Stéphan (à droite) et Olivier Létang, respectivement entraîneur et directeur sportif du Stade rennais, présentent la Coupe de France à leurs supporters, sur l'esplanade Charles de Gaulle à Rennes, dimanche 28 avril 2019. (DAMIEN MEYER / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"C'est une victoire complètement folle" : des milliers de supporters du Stade rennais ont explosé de joie samedi 27 avril à Rennes, à l'issue de la victoire de leur club en finale de la Coupe de France face au PSG. Au lendemain de leur triomphe, qui a permis au club breton de soulever son premier trophée depuis 48 ans, ils se sont rassemblés pour acclamer les joueurs de l'équipe en héros à la mairie de la ville.

Le trophée présenté sur l'esplanade Charles de Gaulle. C'est sous une pluie battante que les joueurs rennais ont présenté la Coupe de France aux supporters bretons, en présence d'Erminig, la mascotte du club, et la maire Nathalie Appéré. Cette dernière doit ensuite accueillir les joueurs et le trophée à l'Hôtel de Ville.

Première victoire depuis 48 ans. "C'est beaucoup de bonheur, beaucoup de fierté et beaucoup de joie", a réagi ce dimanche sur franceinfo Nathalie Appéré, après la victoire du Stade rennais. "On attendait le trophée depuis 48 ans", a expliqué la maire bretonne. Elle a rendu hommage aux joueurs : "Ils sont jeunes, ils sont audacieux et ils ont du talent nos Rennais."

Une victoire après une séance de tirs au but. Rennes a détrôné le Paris SG, quadruple tenant du titre, au terme de la séance des tirs au but (2-2 a.p., 6-5 aux t.a.b.) fatale aux Parisiens. Les joueurs de la capitale ont pourtant rapidement mené 2-0 dans cette finale. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FOOT

23h05 : Ce live est terminé pour ce soir. Voici les principaux titres de l'actualité.

Le parti socialiste espagnol remporte largement les législatives, mais échoue à obtenir une majorité. Ni le bloc de droite, ni le bloc de gauche ne passent le cap des 176 sièges au Parlement. Les petits partis vont jouer les faiseurs de roi.

• Dès demain matin, le gouvernement et les parlementaires se retrouvent lors d'un séminaire pour mettre en musique les annonces présidentielles. Au menu aussi, un adoucissement de l'abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h.

Sale week-end pour l'OM, qui a vu Rennes lui souffler une place qualificative pour l'Europe à la faveur de sa victoire en Coupe de France, et qui a coulé à domicile contre Nantes (1-2).


Le premier ministre du pays annonce que les suspects islamistes des attentats de dimanche dernier ont été arrêtés ou tués.


Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

22h58 : Et dire que le dernier but de Sala était contre l'OM. Il y a des destins qui ne trompent pas. Sala a porté chance aux Canaris ce soir.

22h58 : Défaite catastrophique de L'OM. conséquence au classement et dans les têtes.

22h57 : Marseille laisse des plumes dans la course à l'Europe en s'inclinant sur sa pelouse face à Nantes. Les Olympiens pointent à cinq points de Saint-Etienne, 4e.

22h51 : @anonyme Ce n'est pas si vieux, il faut remonter à l'horrible saison 2015-2016 avec le départ express de Bielsa et l'épisode Michel sur le banc.

22h51 : Marseille sans coupe d'Europe ? Quand est ce que c est arrivé Pierre😉

22h48 : L'équipe de l'OM est très pâle ce soir. Nantes maîtrise. Les spectateurs sifflent. Fin de saison compliqué. Sainté bien parti pour rejoindre Rennes et Strasbourg.

22h48 : @Un Marseillais La Ligue des champions, c'était déjà cuit, mais la Ligue Europa, qui ne sera accessible que via la 4e place en championnat, c'est compliqué. Quand on voit la dynamique de Saint-Etienne, qui a cinq points d'avance et qui reste sur 4 victoires et 1 nul sur ces cinq derniers matchs, je ne suis pas optimiste pour les Phocéens.

22h46 : Pierre vous qui êtes un passionné de foot, pensez vous que la défaite qui se profile pour l'OM marque une non qualification pour toute coupe d'Europe ?

22h13 : Deuxième but pour Nantes, accordé grâce à la montre de l'arbitre qui vibre quand le tir de Girotto, freiné par Mandanda, franchit la ligne de but. 2-1 pour les Canaris à la 50e, c'est assez mérité pour une équipe très joueuse qui profite des largesses défensives olympiennes.

21h51 : C'est la pause au Stade Vélodrome, où Marseille se heurte à un très bon FC Nantes au terme d'une première période plaisante .

21h45 : Pas de carton rouge pour Balotelli !!! J’y comprends plus rien aux règles du football.

21h43 : Mario Balotelli passe tout près de la correctionnelle en n'écopant que d'un carton jaune après avoir expédié un coup de poing dans le visage d'un adversaire sur un duel aérien. Curieusement, cette sanction tombe après consultation des arbitres vidéo..., 42e.

21h28 : Et la réaction immédiate de l'OM grâce à "Super Mario" Balotelli qui surgit sur un centre en profondeur alors qu'il était cerné par quatre défenseurs. L'attaquant italien, déjà 9 buts sur la phase retour, est la bonne pioche du mercato. 1-1 entre les deux équipes, 26e.

21h27 : Ouverture du score pour Nantes qui profite d'une grossière erreur de la défense marseillaise qui offre le ballon aux attaquants adverses. Si Coulibaly voit son tir contré, Moutoussamy reprend dans le but déserté et ouvre le score pour les Canaris. 1-0 pour Nantes à la 25e, une belle performance sachant que seuls le PSG et Lille ont gagné au Vélodrome.

21h19 : 15 minutes de match dans cet OM-Nantes emballant, et déjà 9 tirs. Mais pas de but, hélas.

21h04 : Début de match en fanfare entre Marseille et Nantes, qui se sont procurés chacun à leur tour une grosse occasion en l'espace d'1'30 ! 0-0 entre les deux équipes, mais ça pourrait ne pas durer.

20h49 : Un petit coup d'œil aux compositions des deux équipes de l'affiche de la soirée, OM-Nantes.

20h46 : Qui c'est les plus forts (ce week-end), évidemment c'est les Rennais ! France 2 revient sur un week-end fou.




(FRANCE 2)

19h58 : 20 heures. L'heure du dîner mais aussi du point sur l'actualité.

Sursaut de participation en Espagne, alors que les bureaux de vote ferment. A gauche comme à droite, on fait ses calculs pour échafauder de possibles coalitions. Les dernières infos de la soirée électorale, c'est ici.

24 heures après la finale, la Coupe de France continue de déchaîner les passions. Sportives, pour les supporters rennais qui ont fêté leurs héros dans la cité bretonne.


Le premier ministre du pays annonce que les suspects islamistes des attentats de dimanche dernier ont été arrêtés ou tués.

Un homme a ouvert le feu hier soir dans une synagogue californienne, non loin de San Diego, faisant un mort et trois blessé. Voilà ce que l'on sait de cette attaque.

18h58 : La course-poursuite pour le podium continue. Après la victoire de Saint-Etienne contre Toulouse (2-0), les Verts ne sont qu'à trois points du podium, auquel s'accrochent leurs meilleurs ennemis lyonnais.

18h03 : 18 heures, l'heure du point sur l'actualité de ce dimanche soir.

24 heures après la finale, la Coupe de France continue de déchaîner les passions. Sportives, pour les supporters rennais qui ont fêté leurs héros dans la cité bretonne. Politiques, après la diffusion d'une vidéo où un membre du staff semble éviter la poignée de main du président Macron. Nerveuses, comme ce geste de Neymar qui a frappé un supporter adverse au visage.

On vote en Espagne pour renouveler le Parlement. Les bureaux de vote ferment à 20 heures, les résultats sont attendus dans la foulée, et les électeurs se sont massivement déplacés.

Un homme a ouvert le feu hier soir dans une synagogue californienne, non loin de San Diego, faisant un mort et trois blessé. Voilà ce que l'on sait de cette attaque.

17h51 : La cérémonie est terminée, mais la fête ne fait que commencer à Rennes après la victoire en Coupe de France.

17h29 : Beric hip hip hourra. Le buteur stéphanois a marqué deux buts en dix minutes pour permettre à Saint-Etienne de creuser l'écart contre Toulouse (, 26e).

17h04 : La fête continue pour les Rennais, France 3 Bretagne est en édition spéciale que vous pouvez suivre sur notre site.

17h37 : Et pendant ce temps, on jouait en L1 cet après-midi. Lille n'a fait qu'une bouchée de Nîmes (5-0) et conforte sa deuxième place. a écrasé Guingamp 3-0 grâce à un triplé de Youcef Atal, défenseur aligné en attaque aujourd'hui. Angers et Reims se sont neutralisés tout comme Amiens et Strasbourg (0-0), lors du premier match de L1 arbitré par une femme, Stéphanie Frappart. Enfin, Caen a remporté une précieuse victoire face à Dijon (1-0) pour croire encore au maintien.



(FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

17h34 : L'Olympique lyonnais se qualifie pour une quatrième finale de Ligue des champions de suite en éliminant Chelsea en demies (2-1, 1-1). En finale, les coéquipières d'Eugénie Le Sommer affronteront le Barça, le 18 mai prochain.

16h35 : Énorme l’ambiance à Rennes ! On avait oublié avec le PSG , la saveur de la Coupe de France !

16h35 : Curieusement, les Rennais qui fêtent leur succès en Coupe de France ne nous ont pas encore offert le tube maison, Galette saucisse je t'aime, dont voici ici la version rock.




17h30 : @anonyme Les Fenottes tiennent leur qualification pour le moment. Elles résistent face aux joueuses de Chelsea (1-1) alors qu'il reste vingt minutes de jeu. Mais un deuxième but anglais entraînerait les deux équipes en prolongation, vu que l'aller s'est conclu sur un score de 2-1 pour les Lyonnaises.

16h29 : Bonsoir Pierre ou en sont les fenottes se dimanche contre Chelsea svp

17h27 : C'est sous une pluie battante que les joueurs rennais présentent la Coupe de France aux supporters bretons, en présence d'Erminig, la mascotte du club, et de la maire Nathalie Appéré. A suivre ici.

17h24 : A 16 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

Les bureaux de vote fermeront à 20 heures en Espagne. Ces élections législatives pourraient être un tournant dans la vie politique du pays. La participation est de 41,49% à 14 heures, en hausse de 4,6 points. Suivez la situation dans notre direct.

Les coureurs disputent la dernière ligne droite de la classique Liège-Bastogne-Liège. Suivez la course dans notre direct avec francetvsport.


"J'ai nommé Fabien Galthié entraîneur", annonce Bernard Laporte à propos du XV de France. Plus de précisions dans notre article.

Impossible n'est pas rennais. Menés 0-2 après 20 minutes de jeu en finale de la Coupe de France, les Bretons ont renversé les stars du PSG pour s'imposer aux tirs au but (2-2, 6-5) et remporter leur premier trophée depuis 1971.

15h55 : C'est la mi-temps sur les pelouses de Ligue 1, avec peu de buts pour ce premier acte. Seul l'OGC Nice a marqué contre Guingamp ().

15h34 : Sur les cinq matchs de Ligue 1 qui se jouent depuis 15 heures, un seul but a été inscrit. Nice a ouvert le score face à Guingamp, grâce à Atal.



(YANN COATSALIOU / AFP)

15h08 : On joue en Ligue 1 cet après-midi. Cinq matchs sont à suivre à partir de 15 heures : Caen-Dijon, Amiens-Strasbourg, Nice-Guingamp, Angers-Reims et Lille-Nîmes.

14h04 : Il n'est pas loin d'être minuit lorsqu'une marée rennaise explose au Stade de France, hier. Les Bretons viennent de remporter la Coupe de France, leur premier trophée depuis 48 ans. De leur côté, les Parisiens vont rentrer la tête basse au vestiaire. Récit de cet après-match.


(MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

14h00 : A 14 heures, je vous propose un nouveau point sur l'actualité :

Les bureaux de vote ont ouvert en Espagne. Ces élections législatives pourraient être un tournant dans la vie politique du pays. Suivez la situation dans notre direct.

"J'ai nommé Fabien Galthié entraîneur", annonce Bernard Laporte. Plus de précisions dans notre article.

Un homme a ouvert le feu hier dans une synagogue proche de San Diego, en Californie. Le dernier bilan fait état d'un mort et trois blessés. Donald Trump a présenté ses condoléances aux victimes.


Impossible n'est pas rennais. Menés 0-2 après 20 minutes de jeu en finale de la Coupe de France, les Bretons ont renversé les stars du PSG pour s'imposer aux tirs au but (2-2, 6-5) et remporter leur premier trophée depuis 1971.

13h24 : "Nous sommes fragiles."

Thomas Tuchel reconnaît que son équipe a sans doute un problème de mental : "Ça me donne aussi le sentiment que c'est un peu fragile. Ce n'est pas clinique. Ce sont des matches décisifs, avec des détails. Nous ne sommes pas attentifs."

12h50 : Neymar a reconnu sur les réseaux sociaux qu'il avait commis une erreur en frappant ce supporter. "Est-ce que j'ai mal agi ? Oui. Mais personne ne peut rester indifférent", a écrit le Brésilien en commentaire d'une publication sur Instagram d'un proche prenant sa défense.

13h08 : Neymar a perdu ses nerfs. En passant devant un fan rennais qui invectivait les joueurs du PSG, le Brésilien l'a frappé au visage. La scène a été diffusée sur les réseaux sociaux. Plus de précisions dans notre article.

12h43 : Après la victoire de leur équipe face au PSG, les supporters du Stade rennais ont fêté l'événement toute la nuit. Retour sur cette nuit de liesse pour les Rouge et Noir.

12h01 : A midi, voici un nouveau point sur l'actualité :

Les bureaux de vote ont ouvert en Espagne. Ces élections législatives pourraient être un tournant dans la vie politique du pays. Suivez la situation dans notre direct.

Un homme a ouvert le feu hier dans une synagogue proche de San Diego, en Californie. Le dernier bilan fait état d'un mort et trois blessés. Donald Trump a présenté ses condoléances aux victimes.

Mobilisation en baisse chez les "gilets jaunes", qui ont rassemblé hier entre 23 600 et 60 130 manifestants, selon le ministère de l'Intérieur et le "Nombre Jaune", respectivement.

Impossible n'est pas rennais. Menés 0-2 après 20 minutes de jeu en finale de la Coupe de France, les Bretons ont renversé les stars du PSG pour s'imposer aux tirs au but (2-2, 6-5) et remporter leur premier trophée depuis 1971.