Coupe arabe : tensions entre supporters et forces de l'ordre sur les Champs-Elysées après le sacre de l'Algérie

Des heurts ont éclaté à Paris, sur les Champs-Élysées, à l'issue de la victoire de l'Algérie en finale de la Coupe arabe, samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
A Paris comme dans de nombreuses villes en France, les supporters algériens ont fêté la victoire de leur équipe en Coupe arabe, samedi 18 décembre 2021. Mais certains ont bravé l'arrêté préfectoral interdisant toute présence sur les Champs-Elysées et leurs abords. (MAXPPP)

Des tensions entre supporters algériens et forces de l'ordre ont marqué, samedi 18 décembre au soir, à Paris, les festivités pour la victoire de l'Algérie (2-0) en finale de la Coupe arabe, sur l'avenue des Champs-Elysées. Elle avait pourtant été interdite aux supporters par les autorités.

32 personnes interpellées à Paris

Samedi soir, 32 personnes ont été interpellées et 432 ont été verbalisées pour non-respect de l'arrêté préfectoral ou pour infractions routières (45), a indiqué sur Twitter la préfecture de police de Paris.

Un périmètre de sécurité non-respecté

L'Algérie, championne d'Afrique en titre, a remporté pour la première fois la Coupe arabe de football en s'imposant (2-0) face à la Tunisie, samedi au Qatar, en prolongations. De nombreuses scènes de liesse ont accompagné la soirée non seulement en Algérie, mais dans de nombreuses villes de France, comme à Marseille, Saint-Etienne, Mulhouse...

A Paris, les forces de l'ordre avaient été déployées en très grand nombre sur les trottoirs et aux abords des Champs-Elysées. Le préfet de police y avait annoncé l'instauration d'un périmètre de sécurité à l'intérieur duquel était interdite la présence des supporters.

L'arrêté pris jeudi faisait "suite aux débordements survenus lors des matchs précédents de cette coupe, durant lesquels de nombreux supporters de football s'étaient rassemblés sur l'avenue des Champs-Elysées, envahissant les voies de circulation et envoyant projectiles, fumigènes et mortiers en direction des forces de l'ordre", avait expliqué la préfecture de police (PP) pour justifier cet arrêté d'interdiction.

Dans le reste de la France, 23 personnes ont été interpellées dont 14 en particulier à Roubaix où un milliers de supporters ont fêté la victoire de l'Algérie, selon une source policière. Ils étaient 2 000 à Lille où la police a interpellé deux personnes, a précisé cette source. A Lyon, sept policiers ont été légèrement blessés et une personne interpellées, selon la préfecture du Rhône et la source policière. Au total, 55 personnes ont été interpellées samedi soir et dans la nuit de samedi à dimanche en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.