Corte : confrontation entre casseurs et forces de l'ordre

Une manifestation en soutien aux supporters de Bastia interpellé en marge d'une rencontre de Ligue 1 a dégénéré. Une trentaine d'individus cagoulés s'en sont pris aux forces de l'ordre.

France 2

Dans les rues de Corte (Haute-Corse) le 16 février, le rassemblement en soutien aux supporters bastiais a dégénéré. Les gendarmes répondent aux jets de pierre, aux pavés et cocktails molotov. C'est une troisième soirée de violence en Corse. La manifestation pacifique aux accents nationalistes n'aura duré qu'un quart d'heure.

Vives tensions à Bastia

Les incidents ont eu lieu en plein centre de Corte (Haute-Corse), capitale historique de l'île. Un manifestant a été interpellé, une gendarme a été légèrement blessée. Le ministre de l'Intérieur appelle au calme. Ce matin, certains habitants se disent excédés après les dégradations. Les tensions sont également visibles à Bastia, depuis le 15 février. Un supporter du club avait été grièvement blessé à l'œil après des heurts avec les policiers, en marge d'un match contre Reims. Il pourrait avoir été atteint par un tir de flash-ball. Une information judiciaire vient d'être ouverte pour violences volontaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant échappe à l\'explosion d\'un cocktail Molotov, le 15 février 2016, devant le commissariat de Corte (Haute-Corse).
Un manifestant échappe à l'explosion d'un cocktail Molotov, le 15 février 2016, devant le commissariat de Corte (Haute-Corse). (PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP)