Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Fifa : Sepp Blatter est "calme", mais "pas en train de danser dans son bureau"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Sepp Blatter "n'est pas en train de danser dans son bureau" selon le porte-parole de la FIFA
APTV / REUTERS
Article rédigé par
France Télévisions

Le patron de la Fifa a écarté l'idée d'un report de l'élection du président, prévue vendredi. Il est aussi opposé à un nouveau vote sur l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, respectivement à la Russie et au Qatar.

"C'est un bon jour pour la Fifa." Le directeur de la communication de la fédération international de football, Walter de Gregorio, a tenu à afficher un visage positif, mercredi 27 mai, après l'arrestation de sept responsables de l'institution pour des faits de corruption présumée et l'annonce de l'ouverture d'un enquête sur l'attribution des coupes du Monde 2018 et 2022, en marge du congrès de la Fifa à Zurich (Suisse). 

"C'est bon pour faire la lumière"

Le président de la Fifa, Sepp Blatter, n'est pas mis en cause dans cette affaire, a insisté De Gregorio. "Il n'est pas en train de danser dans son bureau, il n'est pas relaxé, il est juste très calme", a-t-il assuré. "Vous n'allez pas me croire, mais tout ce qui se passe, c'est bon pour la Fifa, pas bon pour l'image, pas bon pour la réputation, mais c'est bon pour faire la lumière" a poursuivi le porte-parole de l'institution.

Quant au Congrès et à l'élection présidentielle de la Fifa, qui doit avoir lieu vendredi et à laquelle Blatter est lui-même candidat, il n'a "jamais été question" de la reporter, assure De Gregorio. De même, il a maintenu la position de la Fifa sur l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar, qui ne sont pas plus remises en cause qu'après les précédents scandales sur leur attribution et leur organisation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.