Cet article date de plus de six ans.

"Je pardonne mais je n'oublie pas", prévient Joseph Blatter

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
"Je pardonne mais je n'oublie pas", prévient Joseph Blatter
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Au lendemain de son élection, Joseph Blatter règle ses comptes, notamment avec l'UEFA de Michel Platini.

A peine réélu, le président de la Fifa Joseph "Sepp" Blatter a salué ceux qui l'avaient soutenu, avant de se rendre à la télévision suisse pour régler ses comptes : "On ne m'enlèvera pas l'idée que c'est une simple coïncidence, cette attaque américaine deux jours avant les élections à la Fifa, et ensuite la réaction de l'UEFA et de Monsieur Platini. Je n'ai pas la certitude, mais...", a-t-il avancé sur la TSR.

Le début de l'enquête

Joseph Blatter a gagné mais la Fifa sort très divisée du congrès. Les Européens, notamment, restent très critiques. "De toute évidence, ça n'est pas la fin. Si j'en crois la justice américaine, on n'en est qu'au début de l'enquête", a rappelé Greg Dyke, de la Fédération anglaise de football. Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, lui, a voté Blatter.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.