Foot : Sepp Blatter affirme que des tirages au sort ont été truqués dans des compétitions européennes

Le président démissionnaire de la Fifa affirme que ces pratiques n'ont jamais eu cours à la Fifa.

Le président démissionnaire de la Fifa, Joseph Blatter, quitte le Tribunal arbitral du sport à Lausanne (Suisse), le 29 avril 2016.
Le président démissionnaire de la Fifa, Joseph Blatter, quitte le Tribunal arbitral du sport à Lausanne (Suisse), le 29 avril 2016. (FABRICE COFFRINI / AFP)

Le président démissionnaire de la Fifa, Joseph Blatter, fait des révélations surprenantes, lundi 13 juin. Le Suisse de 80 ans affirme, dans un entretien au journal La Nacion, que des tirages au sort de compétitions européennes ont été truqués. A la question "peut-on tricher lors du tirage au sort d'un tournoi", il a répondu : "oui, je l'ai vu de mes propres yeux."

"La Fifa n'est pas corrompue"

"Je n'ai jamais touché les boules [qui contiennent les noms d'équipes], d'autres l'ont fait, oui, a déclaré M. Blatter. Bien sûr qu'on peut les rendre reconnaissables, en les chauffant ou en les refroidissant." "On met les boules au réfrigérateur avant. En les touchant, on sent celles qui sont froides et celles qui ne le sont pas, a-t-il expliqué. J'ai été témoin de tirages au sort, au niveau européen, où cela se faisait. Mais jamais à la Fifa."

L'ancien patron de la Fifa se défend toutefois de toute corruption et s'agace qu'on discrédite l'institution internationale du football. "La Fifa n'est pas corrompue, une organisation ne peut pas être corrompue, seulement les hommes, a-t-il martelé. La Fifa, c'est 1,6 milliard de personnes, ils ne peuvent pas être tous corrompus." Et de conclure : "Blatter n'est pas corrompu. Ils ont cherché, et ils ne trouveront rien [en ce qui me concerne] ayant violé une loi suisse."