Des hauts responsables de la FIFA interpellés

À deux jours de l'élection de son futur président, arrestations, accusations de corruption et perquisitions ébranlent la Fédération internationale.

FRANCE 2

C'est un séisme qui vient de secouer le monde du football. Six hauts responsables de la FIFA, la plus haute instance de ce sport, ont été interpellés dans un des plus luxueux hôtels de Zurich. Cette opération est diligentée par la police américaine et organisée dans le cadre de faits de corruption et de blanchiment. Les dirigeants de la FIFA étaient réunis pour leur congrès annuel qui doit aboutir à l'élection de leur président la semaine prochaine.

Les Coupes du monde en Russie et au Qatar maintenues

Parmi les individus interpellés, on compte Jeffrey Webb, vice-président de la FIFA et président de la Concacaf, Eduardo Li, du Costa Rica, Eugenio Figueredo, actuel vice-président de la FIFA, entre autres. La justice américaine enquête sur des faits de corruption commis ces vingt dernières années. L'enquête porte sur des attributions de coupe du monde, de marketing, et de droits de télévision. Le président de la FIFA, Sepp Blatter, n'a pas été arrêté. Selon le porte-parole de la FIFA, les deux Coupes du monde à venir, en Russie et au Qatar, ne seront pas réattribuées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la Fifa, Sepp Blatter, le 20 mars 2015 à Zurich (Suisse). 
Le président de la Fifa, Sepp Blatter, le 20 mars 2015 à Zurich (Suisse).  (PHILIPPE SCHMIDT / GETTY IMAGES EUROPE)