Coupe du monde 2022 : ce que l'on sait du discret déménagement au Qatar du président de la FIFA

A l'automne dernier, Gianni Infantino s'est installé en famille dans l'émirat qui accueille le Mondial à la fin de l'année 2022. Pourtant, on ne l'apprend que plusieurs mois plus tard, suscitant de nombreuses interrogations.

Article rédigé par
édité par Xavier Allain - Jérôme Val
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la FIFA, Gianni Infantino, s'adresse au Congrès de l'UEFA à Montreux. (RICHARD JUILLIART / UEFA)

Que faut-il y voir ? Alors que la billeterie pour le prochain Mondial au Qatar est ouverte depuis mercredi, ce qui agite le monde du foot depuis plusieurs jours est un déménagement qui soulève beaucoup de questions et qui suscite déjà des critiques. Discrètement, en octobre 2021, le président de la FIFA a décidé de s'installer en famille à Doha. Il y loue une maison et y a scolarisé deux de ses quatre filles.

La révélation a été faite par la presse en Suisse où se trouve le siège de la Fédération internationale de football. Gianni Infantino a dû se justifier : officiellement, il veut superviser les derniers préparatifs de la Coupe du Monde qui a lieu au Qatar à la fin de l'année. Sauf que c'est une première dans l'histoire, aucun de ses prédécesseurs ne l'avait fait.

Opération séduction

Alors à quoi joue-t-il ? Et y aurait-il des contreparties à sa venue ? Certains n'hésitent pas à évoquer des liaisons dangereuses entre lui et le Qatar. "C'est un rapprochement de conjoints et un mariage d'intérêts", nous résume avec malice un chercheur bien au fait du fonctionnement de la FIFA, comme quand le géant du football mondial avait retiré sa plainte contre le président qatari du PSG pour corruption privée active.

Un chercheur de l'IRIS, l'Institut de relations internationales et stratégiques, nous confirme aussi qu'en pleine négociation pour imposer son projet de Coupe du monde de football tous les deux ans, Gianni Infantino a besoin du soutien de nombreuses confédérations. Il veut donc les séduire en sortant du cadre européen.

Dans cette idée, en Suisse, beaucoup s'interrogent enfin sur une éventuelle volonté de déménager le siège de la FIFA dans le Golfe, comme pour valider que Doha est devenu le nouvel épicentre du foot mondial. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.