Chuck Blazer, corrompu et informateur du FBI

La police américaine avait un informateur parmi les plus hauts responsables de la FIFA. Elle s'en est servie pour piéger les autres dirigeants et mener son enquête.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le FBI a piégé Chuck Blazer, un responsable de la FIFA, pour une affaire de fraude fiscale. "Celui qui était corrompu est devenu délateur, informateur pour la justice américaine. Il était déjà poursuivi par le FISC américain depuis plusieurs années et il n'avait probablement pas le choix. C'est lui qui a permis l'arrestation des 13 autres personnes en enregistrant les conversations qu'il a pu avoir avec les dirigeants frauduleux pendant deux ans, entre 2011 et 2013", rapporte Jacques Cardoze, journaliste de France 2 en direct de Washington.

"Monsieur 10 %"

"Ses interlocuteurs n'avaient aucune raison de se méfier, car l'homme était considéré lui-même comme étant monsieur 10 %, comme le montant des commissions qu'il percevait. Il a perçu plus de 20 millions de dollars entre 1996 et 2011. Il plaçait ses micros dans son porte-clefs, notamment au moment des JO de Londres", poursuit le journaliste. Cette collaboration ne l'empêchera pas d'être jugé à l'avenir et Chuck Blazer risque dix années de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Sepp Blatter donne une conférence de presse au siège de la FIFA le 20 mars à Zurich.
Le président Sepp Blatter donne une conférence de presse au siège de la FIFA le 20 mars à Zurich. (MICHAEL BUHOLZER / AFP)