Cet article date de plus de six ans.

A la Fifa, le salaire annuel moyen est de 242 000 dollars

Les rémunérations de la fédération internationale de football dépassent celles des autres fédérations sportives.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la Fifa, Joseph Blatter, le 21 mars 2014 au siège de l'organisation à Zurich (Suisse). (MICHAEL BUHOLZER / AFP)

De fortes rémunérations permettent souvent de lutter contre la corruption, mais pas toujours. Les salaires versés par la Fifa à ses employés dépassent nettement ceux pratiqués par les autres fédérations sportives, indique le rapport annuel des comptes de la fédération internationale de football, publié en plein scandale de corruption au sein de l'institution.

Le salaire annuel moyen et les contributions pour la retraite du personnel basé au siège à Zurich est de 242 000 dollars, loin devant le salaire moyen versé par l'UEFA (177 000 dollars), l'Union cycliste internationale (108 000 dollars) ou encore la Fédération internationale de tennis (100 000 dollars). Seuls les employés du Comité international olympique rivalisent avec ceux de la Fifa avec un salaire moyen de 217 000 dollars par an.

"Des statistiques étourdissantes"

"Ce sont des statistiques étourdissantes", a commenté le professeur Leigh Robinson de l'Ecole du sport à l'université de Sterling en Ecosse. "L'écart entre la Fifa et les autres entreprises est indécent", a-t-il jugé. En Suisse, seule la banque privée Julius Baer offre des rémunérations de ce niveau avec un salaire moyen de 263 000 dollars l'an passé. Au niveau mondial, c'est la banque d'investissement Goldman Sachs qui est la plus généreuse avec ses employées puisqu'en moyenne les compensations et les bénéfices sont de 373 000 dollars par employé et par an.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.