Une jauge à 30% dans les stades : la Colombie travaille pour éviter une Copa America 2021 à huis clos qui "n'aurait pas de sens"

Co-organisatrice de la Copa America 2021 avec l'Argentine, la Colombie veut éviter à tout prix une compétition sans public malgré la Covid-19. Le ministre des Sports, Ernesto Lucena a expliqué plancher sur un protocole sanitaire avec une jauge de 30% de remplissage dans les stades.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les supporters colombiens avant un match de la Copa America, le 17 juin 2016 (EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP)

Une Copa America devant des tribunes vides ? Très peu pour la Colombie. L'état sud-américain a annoncé, mardi 2 février, qu'il envisageait de rouvrir les stades au public, avec une jauge à 30% de spectateurs, pour l'édition 2021 qu'elle organise avec l'Argentine et qui avait été reportée l'an dernier à cause de la Covid-19.

Une "Copa America sans public n'aurait pas de sens", a déclaré le ministre des Sports, Ernesto Lucena, à Caracol Radio. Dans cette perspective, "nous sommes déjà en train de travailler sur le protocole sanitaire pour avoir une capacité d'environ 30%", a-t-il ajouté. Le ministre a précisé que les autorités pourraient envisager une jauge plus élevée si la campagne de vaccination progressait à un bon rythme et que les cas de coronavirus diminuaient.

Cette 47e édition de la Copa America, organisée pour la première fois dans deux pays, est prévue du 11 juin au 10 juillet. La Colombie a assoupli ces dernières semaines les mesures sanitaires du fait d'une diminution des cas et des décès dus au covid-19. Mais seulement 149.000 personnes ont été vaccinées à ce jour, sur les 35 millions prévus en 2021.

Entre le ministre et la mairie de la capitale, les voix divergent

Depuis mars 2020, les stades colombiens sont fermés au public. Bogota doit accueillir trois matchs de la phase de poules, ainsi que la rencontre pour la troisième place. La décision de rouvrir les stades appartient aux maires. Or le numéro deux de la municipalité de la capitale, Luis Ernesto Gomez, a récemment déclaré que Bogota devait se préparer à des matchs sans public.

La Confédération sud-américaine de football (Conmebol) avait annoncé en février qu'elle réfléchissait à une organisation permettant la présence de spectateurs. Parmi les options, figurent celles de vendre les billets aux personnes montrant un test PCR négatif ou ayant été vaccinées.

Interrogé sur l'éventualité d'un désistement de l'Argentine comme co-organisatrice, M. Lucena a assuré que "la Colombie est en pleine capacité de recevoir la Copa America si elle doit le faire de manière individuelle". Mais il a ajouté n'avoir "reçu aucun message" des organisateurs argentins.

La Copa America débutera le 11 juin par le match d'ouverture au stade Monumental de Buenos Aires et la finale est prévue le 10 juillet au stade Metropolitano Roberto Melendez de Barranquilla, sur la côte caraïbe colombienne. La précédente s'était tenue en 2019 au Brésil, qui avait remporté la finale 3-1 contre le Pérou. Le pays le plus titré est l'Uruguay avec 15 victoires, une de plus que l'Argentine.

-

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Copa America

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.