"C’est un manque de respect total" : privés de tribune après leur hommage au militaire mort au Mali, la colère des supporters montpelliérains

Les supporters du Montpellier Hérault Sport Club avaient voulu rendre hommage il y a quinze jours à Ronan Pointeau, militaire français mort au Mali et fidèle supporter du club, en utilisant des fumigènes, strictement interdits par la Ligue de football professionnel.

Une banderole déployée lors du match pour rendre hommage à Ronan Pointeau, le 10 novembre 2019, à Montpellier.
Une banderole déployée lors du match pour rendre hommage à Ronan Pointeau, le 10 novembre 2019, à Montpellier. (PASCAL GUYOT / AFP)

Supporter de Montpellier depuis toujours, Ronan Pointeau, militaire tué au Mali le 2 novembre, avait longtemps vécu dans un village voisin de la capitale héraultaise. Les Ultras Pailladins avaient donc choisi de lui rendre un vibrant hommage lors du derby contre Toulouse il y a quinze jours.

La commission de discipline inflexible

Les larmes aux yeux, des banderoles, un portrait géant et, c’est là que le bât blesse, quelques dizaines de fumigènes craqués dans une tribune populaire derrière un but du stade de la Mosson. Malgré le contexte, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel est restée inflexible et a décidé de fermer leur tribune pour le prochain match à domicile, à Amiens, le 30 novembre. C'est ce que regrette Dony Riveira, vice-président de l’Armata Ultras, l'un des principaux groupes montpelliérains.

Nous sommes énervés mais pas étonnés. C’est un manque de respect total de la LFP et une manière de racketter les clubs comme ils savent bien le faire.Dony Riveraà France Bleu Hérault

Indépendante, la commission de discipline ne souhaite pas commenter la sanction. Pas plus que la LFP. Fera-t-elle marche arrière face à la vague d'indignation ? À voir. Il y a un an et demi, alors que le stade Océane du Havre devait subir un huis-clos, la commission de discipline avait reculé et levé la sanction pour permettre un hommage à Sambia Diop, jeune footballeur havrais décédé brutalement quelques jours plus tôt.