Burkina Faso-Gabon : les Etalons se qualifient aux tirs au but pour les quarts de la CAN 2022

Bertrand Traoré a ouvert le score pour les Burkinabés, mais Bruno Ecuele Manga a égalisé au bout du temps additionnel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La joie des joueurs burkinabés, qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2022. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Le Burkina Faso a remporté au bout du suspense le premier huitième de finale de la CAN, dimanche 23 janvier, face au Gabon (1-1, 8-7), au terme d'un combat des plus rudes. Malgré cette qualification, les Etalons peuvent s'en vouloir, tant ils auraient pu clôre l'affaire plus tôt. Bertrand Traoré a ouvert la marque en contre (28e), peu après avoir manqué un penalty. Mais même devant au score face à dix Gabonais à la suite de l'expulsion d'Obissa (57e), les Etalons ont manqué d'innombrables situations. Ils ont été punis sur un corner dans le temps additionnel expédié dans ses propres filets par Adama Guira (90e+1).

Ils auraient aussi pu l'emporter en prolongations, mais face à des Gabonais accrocheurs quoiqu'éprouvés physiquement, la sentence s'est décidée aux tirs au but. Trois échecs gabonais (Kanga, N'gakoutou et Palun) contre des défaillances burkinabées (Simporé et Tapsoba) ont eu raison des espoirs des Panthères. Le Burkina Faso atteint les quarts pour la quatrième fois de son histoire et défiera le vainqueur de Nigeria-Tunisie.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers CAN 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.