CAN 2024 : grande frayeur en plein vol pour la sélection gambienne

L'avion qui transportait la Gambie en direction d'Abidjan pour la CAN 2024 a du faire demi-tour en urgence jeudi matin après une panne d'oxygène dans la cabine, qui a causé l'évanouissement d'une grande partie des joueurs.
Article rédigé par Clément Garioud
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le sélectionneur belge de la Gambie Tom Saintfiet après l'élimination de son pays lors de la CAN, le 29 janvier 2022 (ISSOUF SANOGO / AFP)

"Encore une demi-heure de vol et nous étions morts", a déclaré ce jeudi 11 janvier le sélectionneur de la Gambie, Tom Saintfiet, au quotidien belge Nieuwsblad, après l'atterrissage d'urgence de l'avion qui le transportait lui et ses joueurs vers la Côte d'Ivoire, ou se tiendra la Coupe d'Afrique des nations 2024 (du 13 janvier au 11 février).

Neuf minutes après le décollage de l'appareil, plusieurs joueurs ont perdu connaissance après avoir ressenti des nausées et des maux de tête. La raison : une mauvaise alimentation de la cabine en oxygène, qui a forcé le pilote à un retour d'urgence à l'aéroport de Banjul, fort heureusement sans aucune victime. Le sélectionneur belge a fustigé le choix de la fédération de prendre le plus petit avion possible pouvant transporter les 50 membres de la délégation gambienne. 

Les coéquipiers de Musa Barrow ont ainsi repris l'avion ce jeudi après midi après s'être remis de leurs émotions à leur hôtel. La compagnie Air Côte d'Ivoire a dépêché un Airbus A319 à la sélection gambienne pour rallier Sénégal dans la soirée. Dans quatre jours, la Gambie devra défier le pays hôte pour son entrée en lice dans le groupe C.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.