CAN 2022 : le Sénégal piétine encore, Salim Ben Boina s'illustre, le Ghana en danger malgré André Ayew... Ce qu'il faut retenir des rencontres de vendredi

Les Lions de la Teranga ont été tenus en échec par une bonne équipe de Guinée, vendredi.

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le Sénégal de Sadio Mané a encore déçu, contre la Guinée, vendredi 14 janvier en Coupe d'Afrique des Nations. (PIUS UTOMI EKPEI / AFP)

Après le groupe A jeudi, les équipes des groupes B et C ont disputé leur deuxième match dans cette CAN, vendredi 14 janvier. Après un début très timoré, cette Coupe d'Afrique s'anime un peu, même si les favoris sénagalais et marocains ont encore déçu. Au moins, cette journée permet d'y voir plus clair et de dresser une première ébauche de tableau final. Des huitièmes auxquels participera le Maroc, alors que le Gabon, la Guinée et le Sénégal sont en très bonne voie pour se qualifier. Le Malawi, renversant contre le Zimbabwe (2-1), peut encore y croire. Retour sur les temps forts de la journée.

La déception : cette fois, il n'y a pas eu de miracle pour le Sénégal

Mais à quoi jouent les Lions de la Teranga ? Malgré un effectif impressionnant et de stars à tous les étages, le Sénégal fait pâle figure depuis le début de la compétition. Vainqueurs du Zimbabwe (1-0) grâce à un penalty dans les arrêts de jeu en ouverture, les Sénégalais n'ont pas réussi à percer le verrou guinéen (0-0). Les finalistes de la dernière CAN sont certes proches des huitièmes avec 4 points (comme la Guinée), mais le contenu ne rassure pas.

"Si vous regardez l'équipe qu'on a composée aujourd'hui, il nous manque pratiquement cinq ou six titulaires"

Aliou Cissé, sélectionneur du Sénégal

Bein Sports

Malgré ces excuses du sélectionneur, la prestation offensive des Sénégalais est insuffisante et les leaders, dont Sadio Mané, sont pour l'instant en-dedans. L'un des grands favoris de cette CAN serait bien inspiré de se réveiller contre le Malawi, lors de la dernière journée.

La performance : Salim Ben Boina, c'est fou !

Oui, les Comores se sont logiquement inclinées contre le Maroc (2-0) et se rapprochent d'une élimination précoce. Mais de cette rencontre, on retiendra essentiellement la prestation stratosphérique du gardien de but comorien Salim Ben Boina, habitué de la cinquième division française. Mitraillé par une attaque marocaine maladroite, le portier a longtemps maintenu son équipe à flot, malgré l'ouverture du score précoce d'Amallah. 

Alors que ses coéquipiers habituels de l'US Endoume (club marseillais de National 3) reçoivent Istres samedi, Ben Boina s'est payé le luxe de repousser un penalty de Youssef En-Nesyri, attaquant de Séville. Après plusieurs arrêts de grande classe, le portier, désigné homme du match, s'est logiquement incliné en fin de rencontre sur un but d'Aboukhlal qualifiant le Maroc. Mais pour son premier match dans une CAN, Salim Ben Boina était, comme le chanterait le Marseillais d'origine comorienne Soprano, "en feu"

Le chiffre : 10 buts en CAN pour André Ayew

Vieille connaissance de la Ligue 1, André Ayew fait de nouveau parler de lui. L'ancien joueur de l'OM a mis le Ghana sur de bons rails, en inscrivant un joli but contre le Gabon : un contrôle orienté dos au but, suivi d'une frappe limpide du gauche dans le petit filet. A 32 ans, Ayew, désormais joueur d'Al-Sadd (Qatar), a inscrit son 10e but en CAN. Il demeure loin du record de la légende Samuel Eto'o (18 réalisations), mais devient, avec le Camerounais, l'un des seuls joueurs à avoir scoré sur six éditions différentes.

Le hic, c'est que ce joli but n'a pas suffi aux Black Stars, rejoints sur le fil par le Gabon de Jim Allevinah (1-1). Ce but du Lot-et-Garonnais de naissance complique sérieusement les affaires ghanéennes : il faudra absolument battre les Comores lors de la dernière journée pour se qualifier en huitièmes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers CAN 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.