CAN 2022 : l'attaque camerounaise frappe fort, le Burkina Faso se relance... Ce qu'il faut retenir des rencontres de jeudi

Les Lions Indomptables ont validé leur qualification pour le tour suivant en battant l'Ethiopie jeudi.

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Double buteur jeudi, Karl Toko Ekambi a contribué à la qualification des Lions Indomptables pour les huitièmes de finale. (ULRIK PEDERSEN / NURPHOTO)

Du spectacle, enfin ! Après quatre premiers jours très décevants et des cadors (Algérie, Sénégal) en panne d'inspiration, la CAN s'est emballée, jeudi 13 janvier. Exit les scores vierges et rencontres sans saveur, place à des matchs entre équipes décomplexées et portées vers l'offensive. A ce petit jeu, le Cameroun a décroché sa deuxième victoire contre l'Ethiopie (4-1). Les Lions Indomptables ont validé leur billet pour les huitièmes et affronteront le Cap-Vert l'esprit léger, lundi. Les Capverdiens ont eux chuté contre le Burkina Faso (0-1), dans ce même groupe A.

Avec Toko-Ekambi et Aboubakar, le Cameroun est d'attaque

Dans une CAN aux vélléités offensives des plus timorées, l'attaque camerounaise fait forcément office de réjouissance. Portée par des individualités habituées des grandes joutes européennes, la sélection hôte n'a pas fait de détail contre l'Ethiopie (4-1). La défense des Lions Indomptables a cédé en premier ? Pas grave : la force de frappe du Cameroun est telle que cet accroc s'est finalement avéré anecdotique.

Deux hommes, en particulier, ont brillé : Karl Toko-Ekambi et Vincent Aboubakar. Le Lyonnais s'est offert son premier doublé en sélection, dont un joli numéro pour le quatrième but. "Tout se passe bien en ce moment", a-t-il souri après la rencontre.

Quant au capitaine Aboubakar il a, lui aussi, planté deux fois. Déjà double scoreur contre le Burkina Faso lors du match d'ouverture, l'ex-Lorientais est seul en tête du classement des buteurs. Et si les autres attaquants vedettes de la CAN continuent de ronronner, il se pourrait bien que le Pichichi de la compétition soit camerounais, puisque ces derniers sont assurés de voir la phase éliminatoire.

Minimaliste, le Burkina Faso se replace

Battu lors du match d'ouverture par le Cameroun (2-1), le Burkina Faso n'avait pas le droit à l'erreur contre le Cap-Vert, dans l'autre rencontre de ce groupe A. Les Burkinabés n'ont pas brillé de mille feux, mais ils ont concrétisé leur domination en première période, avec un but d'Hassane Bandé devançant la sortie du gardien Josimar Vozinha. La folie offensive du Cameroun n'a pas contaminé les acteurs, puisqu'aucun autre but n'a été inscrit, malgré les occasions capverdiennes dans le second acte.

1-0, c'est décidément le tarif maison de cette CAN. Un succès capital pour les Burkinabés, désormais 2es du groupe avec trois points. Le Cap-Vert en compte autant et est encore en course avant son dernier match contre les Camerounais. Les deux équipes pourraient, de toute façon, rallier ensemble les huitièmes si l'une d'elles figure parmi les meilleurs troisièmes. On vous avez prévenus, il faudra sortir la calculette pour y voir plus clair.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers CAN 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.