Cet article date de plus de sept ans.

Le Bayern s'impose, Dortmund cartonne

Malgré l'absence de Franck Ribéry, le Bayern Munich est allé s'imposer à Nuremberg (2-0) lors de la 20e journée de Bundesliga. Les Bavarois gardent 13 longueurs d'avance sur Leverkusen, alors que le Borussia Dortmund a réalisé un carton au Werder Brême (5-1).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Robben et Mandzukic (Bayern Munich) (CHRISTOF STACHE / AFP)

La surprise n'a pas eu lieu dans le derby de Bavière! Le  réalisme munichois, avec à la conclusion Mandzukic et Lahm, a eu raison du  courage d'une équipe de Nuremberg qui s'était mise à rêver d'exploit après deux  succès de rang. "J'ai vite réalisé pourquoi le Bayern n'avait gagné qu'une fois ces six  dernières années à Nuremberg. Félicitations à mes joueurs!", a déclaré le coach  Pep Guardiola, soulagé de quitter en vainqueur une pelouse "qui ne se prêtait  pas à notre jeu de passes courtes".

Ballotés comme jamais cette saison en première période, les hommes de Pep  Guardiola ont su faire le dos rond avant de prendre peu à peu l'ascendant sur  un adversaire déterminé, qui avait fait trembler Neuer en début de match avec  notamment une volée acrobatique de Kiyotake renvoyée par la transversale (5). Mandzukic a porté la première estocade sur la première occasion munichoise  en reprenant un centre d'Alaba (18), sa 12e réalisation de la saison. Pour sa  première titularisation de l'année, Robben a touché du bois à deux reprises.  C'est finalement le capitaine Lahm qui a mis le Rekordmeister à l'abri peu  après le retour des vestiaires (49), son premier but en Bundesliga depuis  décembre 2010, le 10e d'une carrière entamée en 2002! Guardiola a fait ensuite tourner, lançant notamment Martinez, de retour de  blessure, en vue du déplacement à Hambourg mercredi en Coupe où la présence de  Ribéry semble peu probable après son opération jeudi pour résorber un hématome  aux fessiers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bundesliga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.