Football : le Bayern Munich inflige un 12-0 au Bremer SV en Coupe d'Allemagne, avec un Choupo-Moting de gala

Les Munichois n'ont laissé aucune chance aux joueurs du club de cinquième division.

Article rédigé par
Pauline Guillou - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Carton plein pour le Bayern, qui remporte le premier tour de Coupe d'Allemagne face au Bremer SV, 12-0. (CARMEN JASPERSEN / AFP)

Sans pitié. Même face aux joueurs du Bremer SV, évoluant en cinquième division, les Munichois du Bayern ont été impitoyables pour leur premier match de Coupe d'Allemagne.

Douze buts pour venir à bout de leurs adversaires, qui n'ont pas eu le temps de respirer. Les Munichois ont enchaîné, de la huitième à la 88eme minute de jeu. Face à eux, le Bremer SV est resté muet. Réduits à dix en fin de partie et après avoir marqué contre leur camp, les Brêmois ont eu en face d'eux un impérial Eric Maxim Choupo-Moting, auteur d'un quadruplé et de trois passes décisives. Après avoir ouvert le score, l'ancien joueur du PSG s'en est donné à coeur joie. Crucifiant le Bremer SV par trois autres réalisations, il est reparti avec le ballon du match. Jamal Musiala a été l'auteur d'un doublé, alors que Malik Tillman, Michaël Cuisance, Leroy Sané, Bouna Sarr et Corentin Tolisso ont également trouvé le chemin filets.

Début de saison en deux temps

En Bundesliga, le Bayern a eu du mal à démarrer. Après avoir remporté pour la neuvième fois consécutive le championnat en 2021, les Munichois ont entamé leur saison par un match nul face au Borussia M'Gladbach (1-1). Emmenés par Serge Gnabry et Robert Lewandowski pour leur deuxième match de la saison face au FC Cologne, les Munichois se sont repris et ont remporté leur match 3-2. Pour la troisième journée, les joueurs du Bayern reçoivent le Hertha Berlin samedi 28 août, avant de se déplacer sur la pelouse du RB Leipzig le 11 septembre, après la trêve internationale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bundesliga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.