Cet article date de plus de sept ans.

Brésil – Colombie : un quart de finale inédit et sans favori

Le 4 juillet prochain, le stade Castelao de Fortaleza accueillera un quart de finale inédit en Coupe du Monde : les Brésiliens de Neymar face aux Colombiens de James Rodriguez. Et les favoris ne sont pas forcément les hôtes de la compétition.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le duel James Rodriguez - Neymar s'annonce comme l'un des grands moments du quart de finale © Maxppp)

Sur le papier, on ne donne pas cher de la peau des Colombiens, qualifiés pour la première fois de leur histoire en quart de finale alors que les Brésiliens ont décroché leur sixième quart consécutif dans un Mondial.

Mais après les deux huitièmes de ce samedi, il est difficile de désigner clairement un favori. Comme depuis le début de la compétition, les Brésiliens gagnent sans vraiment briller dans cette compétition. Excepté Neymar et le gardien Julio Cesar, beaucoup de joueurs de Scolari ont montré leur limite face au Chili, notamment Hulk, Fred et Jô. Et il a fallu une barre transversale pour permettre à la Seleçao de décrocher des tirs aux buts salvateurs.

A lire aussi ►►►Dans la douleur, le Brésil arrache sa qualification pour les quarts

De leur côté, les Colombiens ont montré leur puissance et un jeu collectif digne… du Brésil. Les Cafeteros peuvent aussi compter sur James Rodriguez. Auteur d'un doublé face à l'Uruguay, le meneur de jeu est désormais le meilleur joueur du tournoi jusqu'à présent avec 5 buts et trois passes décisives (mieux que Neymar, Messi et Müller).

A lire aussi ►►► La séduisante Colombie domine logiquement l'Uruguay

Mais il ne faut évidemment pas tirer de conclusions hâtives. Comme le dit justement le sélectionneur du Chili, Jorge Sampaoli, sur les Brésiliens : "Cette victoire va les fortifier et ils vont affronter le prochain match avec plus de sécurité ". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.