Cet article date de plus de sept ans.

Brésil-Allemagne : une affiche, plusieurs duels

Deux monstres du football, le Brésil et l'Allemagne, s'affrontent mardi soir (22h) en demi-finale de la Coupe du Monde. Une affiche prometteuse qui propose aussi des matchs dans le match, dans tous les secteurs. Gros plan sur ces duels capitaux, qui devraient déterminer l'issue de la rencontre.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Dante, Müller et Kroos, coéquipiers à l'année au Bayern Munich © Reuters/Eddie Keogh)

Manuel Neuer/Fred

Ce n'est pas le plus "sexy" des duels, entre le meilleur gardien de buts du monde et un avant-centre qui a du mal depuis le début de la Coupe du Monde (un seul but marqué). Le Brésilien, ancien Lyonnais, aura fort à faire s'il veut augmenter son efficacité : le gardien du Bayern Munich a encore prouvé face à la France en quarts de finale qu'il s'apparentait à un mur. S'il sort un ou deux arrêts d'entrée, il aura pris l'ascendant psychologique sur l'attaquant. À Fred de trouver la faille, une tâche herculéenne.

Dante/Thomas Müller

Coéquipiers au Bayern Munich à l'année, les deux hommes se connaissent par coeur. Thomas Müller, auteur de quatre buts en phase de poules, puis d'aucun depuis les huitièmes de finale, reste l'attaquant le plus dangereux de la Mannschaft. Son énergie, ses courses incessantes, comme ses appels, peuvent faire mal à la défense centrale brésilienne. Pour Dante, la pression sera maximale : il jouera contre l'Allemagne les premières minutes de son Mondial, et sauf performance extraordinaire, il retournera sur le banc lors d'une éventuelle finale. Remplacer le capitaine Thiago Silva, suspendu, est tout sauf une tâche aisée. Mais il a montré avec son club sa solidité, et les Allemands le connaissent, donc le craignent.

Philip Lahm/Marcelo (et Benedict Höwedes/Maicon)

Une bonne partie de la clé de la rencontre réside dans un duel de défenseurs latéraux. Depuis le début du Mondial, les Brésiliens ont montré beaucoup de laxisme dans ce domaine, laissant beaucoup (trop) de champ à leurs adversaires. Attention donc pour Marcelo à ne pas se laisser aspirer par le capitaine de la Mannschaft Philip Lahm, capable de répéter les efforts tout au long du match. À l'inverse, Benedict Höwedes a du mal à se projeter en attaque ; cela tombe bien, il devra contenir Maicon et empêcher le latéral de l'AS Roma d'adresser ses habituels bons centres.

Les duels du milieu de terrain

Les Brésiliens sont prévenus, le milieu de terrain allemand est en forme. Bastian Schweinsteiger, Toni Kroos et Sami Khedira - on  peut y ajouter Mesut Özil - forment un bloc compact et technique. À voir si Joachim Löw va choisir de replacer Lahm au milieu, ce qui n'est pas impossible. En face; l'incertitude domine encore. Luiz Gustavo, habitué du football allemand - il évoluait cette saison au Vfl Wolfsbourg -, était suspendu face à la Colombie en quarts et n'est pas sûr de débuter. Ensuite, Paulinho et Fernandinho, régulateurs et accélérateurs, ne devraient pas débuter ensemble. Willian ou Bernard sont favoris pour remplacer Neymar. Quoi qu'il en soit, Luiz Felipe Scolari devra trancher, faire des choix, et user de ses talents de sorcier pour concocter une formule capable de résister à la machine allemande. Le duel est lancé.

 (Le programme des demi-finales © Idé)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.